Accueil·Dystopie·Mes chroniques

Hunger games la trilogie, de Susanne Collins

«  Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront … »

Hunger games

 Genre : Aventures, science-fiction / fantasy
 Nationalité : Etats-Unis
 Traduction : Guillaume Fournier
 Date de publication : 2008
 Éditeur : PKJ

Noteicones_01149 icones_01149 icones_01149  icones_01149


Résumé :

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elles prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature …


Mon avis :

Je me suis prise au jeu des Hunger Games. Dès les premières pages, l’univers sombre dans lequel évolue Katniss Everdeen m’a happé et m’a fait vibrer. J’ai ressenti tout un florilège de sentiments :  la pitié,  la haine, la tristesse, la joie et j’en passe. Une fois qu’on a commencé, il est difficile d’arrêter. En ce qui concerne l’ensemble des personnages j’ai aimé leur diversité, chacun d’eux amène un petit plus à l’histoire. Toutefois, le personnage de Gale m’a laissé un peu de marbre, peut-être parce qu’il n’est vraiment présent qu’à partir du troisième tome ou peut-être parce qu’il est, selon moi, le seul qui n’évolue pas véritablement parmi les personnages principaux. Le fait que l’action ne se concentre pas uniquement sur les jeux m’a notamment beaucoup plus. On passe d’un monde à un autre, du monde artificiel des jeux à la dure réalité avec la révolte et la guerre. Les deux se complètent parfaitement et permettent à l’intrigue de ne pas trop s’essouffler, même si quelques longueurs se font ressentir par moment, notamment dans le Tome 2.

Cette trilogie m’a beaucoup plu mais je suis tout de même restée sur ma fin. Le dénouement de la guerre a été à la hauteur de mes espérances mais l’après-guerre lui m’a un peu déçu. En refermant ce dernier tome, j’ai ressenti une sorte de malaise en hésitant entre la joie et la tristesse. Il ne s’agit pas véritablement d’un happy end et pourtant c’est un happy end. Je vous laisse seul juge pour en décider.

Il m’est difficile de vous en dire plus sans en dévoiler de trop, vous gâchant ainsi le plaisir de découvrir par vous-même les palpitantes aventures de Katniss Everdeen et du district 12.

 Bonne lecture à tous !


Adaptations :

hunger-games-character-posters

Cette trilogie a été portée à l’écran par Gary Ross puis par Francis Lawrence :

  • Hunger Games (2012)
  • Hunger Games : L’Embrasement (2013)
  • Hunger Games : La Révolte, partie 1 (2014)
  • Hunger Games : La Révolte, partie 2 (2015, à venir)

«  Et que le sort vous soit favorable ! »

Publicités

Une réflexion au sujet de « Hunger games la trilogie, de Susanne Collins »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s