Accueil·Contemporain·Littérature asiatique·Mes chroniques·Romance

Le restaurant de l’amour retrouvé de Ito OGAWA

« Il y a ce qui a disparu pour toujours. Mais qui, néanmoins, demeure éternellement »

Le restaurant de l'amour retrouvé

Titre original : Shokudô katatsumuri

Genre : Vie quotidienne, Romance

Nationalité : Japonais

Date de publication : 2015

Traduction : Myriam Dartois-Ako

Éditeur : Picquier poche

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149

 

 

 


Résumé :

Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d’un chagrin d’amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l’art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.


Mon avis :

Petit retour à la littérature asiatique et, une fois n’est pas coutume, j’ai été charmée. Le restaurant de l’amour retrouvé est à la fois touchant et appétissant ! Tout au long de ma lecture je me suis imaginée les petits plats préparé par Rinco et j’avais l’eau à la bouche, ça va s’en dire !

En plus d’avoir réveillé mon appétit, ce roman m’a aussi ému. L’histoire de cette jeune femme qui se retrouve du jour au lendemain sans rien après que son petit ami l’ait quitté sans un mot et qui, après avoir perdu sa voix, décide de retourner vivre chez sa mère est à la fois simple mais entraînante. Les sentiments qui sont dépeints sont simples et purs. Et puis, le petit plus de ce livre est selon moi les petites histoires parallèles qui viennent se mêler à celle de Rinco. Les personnages évoluent grâce à la cuisine de cette jeune femme qui elle-même évolue en leur préparant à manger avec amour. Un lien se forme entre-eux à travers la cuisine qui s’avère être un bon remède contre les peines de coeur et les différents.

L’écriture fluide et pleine de douceur de l’auteur fait que l’on ne voit pas les pages défiler et qu’on regrette de ne pas avoir ne serait-ce qu’une histoire de plus. Je vous conseille vivement de vous laisser tenter et de le croquer sans tarder !

Bonne lecture à tous !


L’auteure :

Ito Ogawa

Née en 1973 à Ymagata, Ito Ogawa est un écrivain japonais connu de chansons et de livres illustrés pour les enfants. Avec « Le restaurant de l’amour retrouvé », son premier roman, elle a obtenu un grand succès auprès des critiques et du public. Le roman a remporté le Prix Étalage de la Cuisine 2011 et une version cinématographique est sortie sur les écrans japonais en 2010. Elle est également l’auteure du roman intitulé Le Ruban, publié aux éditions Picquier

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le restaurant de l’amour retrouvé de Ito OGAWA »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s