Accueil·Dystopie·Mes chroniques·Romance

Version Beta, de Rachel Cohn

« Elle est l’absolue perfection.
Son seul défaut sera la passion. »

Couverture Version Beta, tome 1

 Genre : Dystopie, Romance
 Nationalité : Etats-Unis
 Traduction :
 Date de publication : 2012
 Éditeur : Robert Laffon

Noteicones_01149 icones_01149


Résumé :

Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide sans âme.
La mission d Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L’air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l’île sont immunisés.
Mais lorsqu elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur… amour.
Si quelqu’un s’aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort : l’oubli de sa passion naissante pour un jeune officier…


Mon avis :

Une totale déception. Version Beta était pourtant plein de promesse : une belle couverture et une idée originale sur les thèmes du clonage et de l’esclavage. Mais c’est tout ce que je retiens de cette dystopie. Sur plus de quatre cent pages, il ne se passe réellement quelque chose que dans les cent dernières mais c’est justement là que tout part en vrille selon moi. Trop d’informations d’un seul coup. Certains événements sont prévisibles et d’autres sont surprenants mais totalement déroutants à la fois. Et puis la romance… Certes je m’attendais à en avoir d’après le résumé mais là…Trop mièvre et puis il y en a vraiment marre des mecs parfaits sous tout rapport. Néanmoins, j’ai tout de même appréciée l’héroïne par certains de ses traits de caractère qui se dévoilent peu à peu. Mais en ce qui concerne les autres personnages, ils m’ont laissé de marbre. En somme, il y a très peu de chances que je continue cette tétralogie car connaître la suite ne m’intéresse pas plus que ça. Je ne déconseille pas ce roman pour la simple et bonne raison qu’il se lit facilement et rapidement malgré les longueurs mais ne le conseille pas non plus car il n’a rien de transcendent ! Je vous laisse une fois de plus seuls juges.

Bonne lecture à tous !


L’auteur :

 Rachel Cohn a grandi dans les environs de Washington. Après une licence de sciences politiques, elle se consacre pleinement à l’écriture. Grande habituée de la liste des best-sellers du New York Times, elle est l’auteur de plus d’une dizaine de romans jeunes adultes plébiscités par les lecteurs. Trois d’entres-eux ont été coécrits avec son ami David Levithan, l’éditeur star de Hunger Games. Aujourd’hui, Rachel vit et travaille à New York.

Sa tétralogie sera bientôt adaptée au cinéma pas Chris Weitz, le réalisateur de TwilightNew Moon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s