Accueil·Dystopie·Mes chroniques

Le Labyrinthe, de James Dashner

« Se souvenir, survivre, s’enfuir »

l-epreuve,-tome-1---le-labyrinthe-491190-250-400

 Genre : Aventures, Dystopie
 Nationalité : Etats-Unis
 Traduction : Guillaume Fournier
 Date de publication : 2012
 Éditeur : Pocket Jeunesse

Noteicones_01149 icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…


Mon avis :

Depuis le temps que j’attendais de le lire ! Mais avant de vous donner mon avis, je dois me confesser. En effet, je suis coupable d’avoir vu le film avant d’avoir lu le livre. Habituellement je n’aime pas cet ordre, je préfère lire puis voir car j’aime me faire ma propre idée des personnes et une fois de plus, je me rends compte que les adaptations me déçoivent un peu. Bref, fin de la parenthèse, entrons à présent dans le vif du sujet.

C’est indéniable, il s’agit d’une bonne dystopie, beaucoup d’action, peu de répit, des rebondissements etc. Toutefois, je n’ai pas été plus emballée que ça. Peut-être est-ce dû au fait d’avoir vu en amont son adaptation ? En tout cas, une chose est sûr, c’est que je n’arrive pas à m’attacher aux personnages, à l’exception de Chuck et Minho, allez savoir pourquoi, se sont les seuls auquel je me sois attachée. Les autres me laissent de marbre, même le héros.L’histoire quant à elle est bien menée, aucun doute là-dessus et en plus de ça elle est originale, en tout cas par rapport à toutes les autres dystopies qui envahissent les rayons de nos librairies. Une romance mièvre ne vient pas gâcher l’ambiance même si un petit parfum d’amourette flotte dans l’air. L’intrigue du labyrinthe et le mystère qui l’entoure nous tient en haleine tout au long de ce premier tome.

Oui mais voilà, à la fin de ce premier tome je n’ai pas ressenti l’envie irrépressible de connaître la suite. En un sens, peut-être que le fait de lire le second tome sans en être « spoiler » par son adaptation cinématographique me permettra peut-être de me plonger plus facilement dans cet univers. Néanmoins cela reste à voir car en comparaison, j’avais également vu les films d’Hunger Games avant de lire la trilogie et malgré tout, les trois tomes m’ont beaucoup plu. Il s’agit donc d’une affaire à suivre et je ne manquerai pas évidemment de vous tenir au courant lors d’une prochaine chronique !

Bonne lecture à tous !


L’auteur :

James Dashner

James Dashner est né aux Etats-Unis en 1972. Après avoir écrit des histoires inspirées du Seigneur des anneaux sur la vieille machine à écrire de ses parents il a suivi des études de finances. Mais, très vite, James Dashner est revenu à sa passion de l’écriture. Aujourd’hui, depuis les montages où il habite avec sa femme et ses quatre enfants, il ne cesse d’inventer des histoires inspirées de ses livres et de ses films préférés. L’épreuve, sa dernière trilogie, a rencontré un immense succès aux Etats-Unis. À tel point que James Dashner vient d’écrire un nouveau tome de cette série pour expliquer les derniers mystères du Labyrinthe.

Site : http://jamesdashner.com/

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le Labyrinthe, de James Dashner »

      1. Je n’ai vu que le premier film et, malgré les lacunes (il y en a toujours dans les adaptations cinématographiques) je l’ai trouvé plutôt pas mal.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s