Accueil·Littérature asiatique·Mes chroniques

Ombres chinoises, de Lisa See

« Si les intellectuels ne participent pas aux travaux manuels, ils oublieront leurs origines,deviendront vaniteux et seront incapables de servir sincèrement les masses laborieuses. »

Couverture Ombres chinoises

Genre : Historique, Vie quotidienne

Nationalité : Etats-Unis

Date de publication : 2012

Traduction : Pierre Ménard

Éditeur : J’ai lu

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 


Résumé :

Los Angeles, 1957. On retrouve les deux soeurs de Filles de Shanghai, May et Perle, ainsi que la fille de cette dernière, âgée de dix-neuf ans, la fougueuse Joy. Bouleversée par les secrets familiaux qu’elle vient de découvrir, Joy décide de s’enfuir pour Shanghai afin de retrouver son père biologique, l’artiste Z.G. Li, dont sa mère et sa tante May furent éprises par le passé. Séduite par sa personnalité et aveuglée par des idéaux révolutionnaires, Joy se jette à corps perdu dans le projet de la Nouvelle république populaire de Chine. Dévastée par le départ de Joy et craignant pour sa vie, Perle est déterminée à sauver sa fille, à n’importe quel prix. Elle devra affronter ses vieux démons et relever des défis insensés, au cours d’un des épisodes les plus dramatiques de l’histoire chinoise.
Avec Ombres Chinoises, Lisa See exalte l’amour sous toutes ses formes : filial, romantique, patriote. Elle plonge une fois encore ses héroïnes dans les affres de l’adversité, du temps qui passe et de l’amour inconditionnel dans un roman qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.


Mon avis :

J’ai découvert il y a quelques temps de ça, et par le plus grand des hasards, que Filles de Shanghai avait une suite ! Certes, la fin du précédent tome laissait supposer une suite mais je n’en avais pas entendu parler et puis je m’étais dit que c’était peut-être voulu par l’auteur, c’est-à-dire terminer le roman en grandes pompes et en laissant le lecteur s’imaginer la suite. J’étais donc étonnée mais en même temps ravie de pouvoir poursuivre les aventures de Perle, May et de leur fille Joy.

Tout d’abord, comme son prédécesseur, l’intérêt majeur de ce roman est qu’il permet d’en apprendre plus sur la Chine d’autrefois, et dans le cas présent sur l’arrivée du communisme. Mais malheureusement, une fois de plus, c’est plus pour cet aspect du roman que pour les personnages que j’ai aimé cette suite. Perle reste fidèle à elle même, une femme déterminée, un dragon qui ne perd pas de vue ses objectifs, elle fera tout pour ramener sa fille à la raison. Aucune surprise donc de ce côté là.

Le véritable changement tient dans le fait que cette fois-ci, on a à la fois le récit de Perle et celui de Joy. Bien que les personnages me laissent toujours indifférente, celui de Joy m’a tout de même un peu agacé, mais c’est sûrement ce qui a été voulu par l’auteur alors je n’en tiens pas vraiment compte. En comparaison avec le premier tome, celui-ci m’a un peu moins plu car il y avait certaine longueur, beaucoup moins d’action, sauf vers la fin du roman où là tout s’enchaîne rapidement. Dommage, car du coup, je suis resté sur ma fin. J’en voulais plus car selon moi il s’arrête trop brutalement. Même si la fin nous offre quelques surprises, cela ne compense pas le reste. Néanmoins, j’ai apprécié cette suite et je pense me lancer dans les autres romans de cette auteur pour me faire un avis définitif.

Une fois de plus, ce n’est pas un coup de cœur mais un bon roman historique sur fond de drame familial. Un de plus à ajouter à votre bibliothèque pour avoir une lecture agréable sous la main !

Bonne lecture à tous !


Autres roman :

 Book Book Book

  • Le Pavillon des pivoines
  • Ombres Chinoises
  • Fleur de neige
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s