Accueil·Mes chroniques·Romance

Respire (Ten tiny breaths), tome 1, de K.A. Tucker

« Respire Kacey. Dix petites inspirations. Saisis-les. Sens-les. Aimes-les. »

Couverture de Ten Tiny Breaths, Tome 1 : Respire

 Genre : New Romance, FRame
 Nationalité : Etats-Unis
 Traduction : Robyn Bligh
 Date de publication : 2015
 ÉditeurHugo et Compagnie

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

La vie de Kacey a explosé. Ses parents, sa meilleure amie et son petit ami sont morts dans un accident de voiture dont elle est la seule rescapée.

Souhaitant échapper à son passé, à une tante et un oncle peu scrupuleux, Kacey achète deux tickets de bus et part à l’aventure pour Miami avec Livie, sa soeur de 15 ans.  Elles s’installent dans un petit immeuble et font connaissance de leurs voisins. En particulier, la pimpante Storm et le beau et mystérieux Trent …


Mon avis :

Aujourd’hui est un grand jour (j’exagère un peu, mais juste un peu) car j’ai terminé mon premier roman New romance ! D’ordinaire, je ne suis pas véritablement adepte des romans « à l’eau de rose » tout plein de passion et de beaux garçons mais Respire a su faire la différence. Il faut dire qu’il est difficile de passer à côté avec les nombreuses critiques que l’on trouve sur la blogosphère littéraire. Mais quand en plus une amie vous le conseille et en fait son éloge (petit clin d’œil à La plume d’Eco), comment ne pas se laisser tenter dans de telles conditions ? Je plaide coupable, je voulais voir si je pouvais moi-aussi devenir une adepte du genre. Il se pourrait que l’on soit sur la bonne voie, mais j’attends d’avoir un peu plus de recul sur la chose (c’est-à-dire un peu plus de livre à mon actif) avant de m’y perdre corps et âme et de proclamer mon adoration.

Tout d’abord, j’ai bien accroché avec le personnage de Kacey, une jeune femme souffrant de trouble de stress post-traumatique qui tente de survivre après l’accident qui a fait basculer sa vie. L’auteure réussit parfaitement à faire passer les émotions de son héroïne, on peut difficilement rester insensible face à sa détresse qu’elle tente désespérément de cacher sous une apparence de femme forte et rebelle. En plus de ça, on la voit évoluer tout le long du roman et j’ai particulièrement aimé le dénouement, en tout cas en ce qui concerne Kacey. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants car ce sont des gens comme tout le monde, avec des vies passées et qui tentent de se reconstruire. C’est ce côté un peu sombre qui m’a le plus plu et notamment le contraste entre Livie et Kacey. Pour ce qui est de Trent, je l’ai aimé, mais sans plus. C’est un personnage assez transparent selon moi, on devine rapidement qui il est. D’où mon petit bémol concernant ce roman, à savoir l’intrigue un peu trop prévisible. Pour moi, on le voit venir à 100 kilomètres ce dénouement. Pas vraiment de surprise donc mais il n’en reste pas moins que j’ai accroché puisque la grande force de ce roman selon moi est qu’il parvient à aborder un sujet sensible tout en nous amenant à réfléchir et à ressentir. La romance ne m’a pas déplu non plus, la tension est palpable entre les deux protagonistes et l’alchimie est présente. Bon, j’admets qu’elle tombe un peu vite dans ses bras à mon goût mais ça n’est pas aussi dérangeant.

J’ai pris du plaisir à le lire et je ne vous cacherais pas que il me tarde de découvrir la suite qui cette fois se fera du point de vue de Livie, la sage et douce petite soeur. Petit coup de cœur donc pour ce roman de K.A. Tucker, dont la plume, parsemée de mots parfois un peu crus, ne m’a pas laissé insensible puisque que c’est avec le sourire aux lèvres et l’esprit un peu chamboulé que j’ai refermé ce petit bijou. Maintenant, prenez dix petites respirations, saisissez-les, sentez-les et aimez-les avant de courir acheter ce livre !

Un … deux …Trois…

Bonne lecture à tous !


L’auteur :

k-a-tucker2

Né dans une petite ville de l’Ontario , Kathleen a publié son premier livre à l’âge de six ans avec l’aide d’une bibliothécaire de son école élémentaire et une boîte de crayons de couleur. Elle vit aujourd’hui en banlieue de Toronto avec son mari, ses deux filles, et une flopée d’animaux à quatre pattes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s