Accueil·Dystopie·Mes chroniques·Par genre·Romance

La Sélection, tome 2 : L’élite, de Kiera Cass

« Du temps. C’est tout ce que je demande. Pour mettre enfin de l’ordre dans mes idées »

Couverture La sélection, tome 2 : L'élite

 Genre : Dystopie, Romance
 Nationalité : États-Unis
 Traduction : Madeleine Nasalik
 Date de publication : 2013
 Éditeur : Robert Laffon

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 

 


Résumé :

La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…


Mon avis :

Je poursuis mon aventure  » À la découverte des ebooks » avec ce second tome de La Sélection, et, une fois de plus, j’ai été charmée. Mais peut-être un peu moins que le premier, je dois l’avouer. Et c’est en partie parce qu’America m’a un peu déçu au tout début. Un peu trop versatile à mon goût, elle avait un peu perdu de son charme, j’avais aimé son côté un peu rebelle mais là, il semblait s’essouffler un peu. Mais heureusement, j’ai fini par retrouver ce trait de caractère, et finalement, je n’ai pas boudé mon plaisir. Je ne supporte toujours pas le personnage d’Aspen, c’est définitif, échec et mat ! Le prince m’a aussi un peu contrarié à certains moments, il semble retourner sa veste et trouver des excuses un peu trop facile. Il reste néanmoins attachant et sympathique, même si son gros défaut reste d’être un prince (non, je ne crois plus aux contes de fée et à l’homme parfait, mais vous le savez déjà non ?).

Le petit plus de ce deuxième tome est d’après moi l’action. Il y en a beaucoup plus que dans le précédent (ou alors est-ce mon imagination ?), ce qui rythme un peu plus la lecture. Toutefois il n’y en a pas trop non plus, ce n’est pas une suite de péripéties incessantes visant à faire avancer le récit. On retrouve un peu du tome 1 dans certaines scènes, notamment en ce qui concerne la sélection et les épreuves qu’elle engendre. J’ai d’ailleurs eu l’impression que l’on rentrait vraiment dans le vif du sujet, les caractères s’affirment et on sent qu’il s’agit d’une compétition avant tout de chose. Que la meilleure gagne comme on dit. Néanmoins, je reste sur ma position précédente concernant l’intrigue, elle est toujours aussi prévisible. Je n’ai aucun doute sur l’issue finale de cette saga. Malgré tout, j’ai été déroutée plus d’une fois par certains événements. Comme on dit, ne jamais se fier aux apparences, et c’est sans nul doute une expression parfaite pour illustrer ce tome. De fait, je vais me plonger avec joie dans le prochain tome (dès que j’aurais mis la main dessus !), d’autant qu’il s’agit d’une lecture agréable et rapide, idéale après un gros pavé pour se détendre un peu l’esprit avant d’entamer une autre histoire. Par contre, j’ai un peu peur d’être moins enthousiasmée par ce futur troisième tome. Je ne vois pas comment l’auteure pourrait me surprendre et ce qu’il pourrait bien se passer de plus qu’il ne sait déjà passé. Mais j’imagine aisément que les petits mystères, semés avec soin par Kiera Cass tout au long de ce tome, trouveront des réponses, et je l’espère car, mine de rien, je veux connaître la suite !

En résumé, L’élite est un tome divertissant, plein de rebondissements, qui se révèle être une bonne suite à son prédécesseur mais qui ne remet pas en doute le dénouement ultime de cette sélection. Mais après tout, on s’en fiche, car on aime comme même !

Cette chronique étant achevée, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter…

Bonne lecture à tous !


L’auteur :

Née en Caroline du Sud, Kiera Cass est une jeune auteure comblée. Grande fan de littérature pour jeunes adultes, elle vit un réel conte de fées depuis que son éditrice chez HaperCollins est tombée amoureuse de sa trilogie dystopique, La Sélection.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Sélection, tome 2 : L’élite, de Kiera Cass »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s