Accueil·Dystopie·Mes chroniques·Par genre·Romance

La Sélection, tome 3 : L’Elue, de Kiera Cass

« Il faut que je lui avoue tout avant le dénouement de la Sélection, par respect pour la vérité. »

Couverture La Sélection, tome 3 : L'Élue

 Genre : Dystopie, Romance
 Nationalité : États-Unis
 Traduction : Madeleine Nasalik
 Date de publication : 2014
 Éditeur : Robert Laffon

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

 

 


Résumé :

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirée entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu’elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celle de la cour, c’est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux.

America n’aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du coeur du Prince Maxon. À quelques jours du terme de la compétition, tandis que l’insurrection fait rage aux portes du Palis, l’heure du choix a sonné. Car il ne doit rester qu’une.


Mon avis :

Ce tome est sans conteste mon préféré même s’il a quelques petits défauts. À dire vrai, je m’attendais à être déçue car je ne voyais pas comment l’auteure pourrait me surprendre. Mais il faut croire que mon instinct m’a fait défaut. J’ai pris plaisir à le lire, où plutôt à le dévorer (il faut dire qu’il se lit très rapidement). L’intrigue reste une fois de plus prévisible à 95, 99 %, mais il y a quelques rebondissements auxquels je ne m’attendais pas et qui m’ont fait poussé des  » what ? » durant ma lecture. Pour tout le reste, on le voit venir à 10 kilomètres. Néanmoins, j’ai aimé l’aspect un peu plus politique de ce tome et le fait qu’il ait plus d’action que les précédents. Toutefois, je trouve que l’histoire aurait mérité d’être approfondie. Le début est lent mais la fin va à toute vitesse, les événements s’enchaînent les uns à la suite des autres sans nous laisser vraiment le temps de souffler. Je trouve ça un peu dommage. On survole des passages qui sont véritablement intéressants et on traîne sur d’autres qui le sont moins. On s’arrête brutalement alors qu’on aimerait en savoir un peu plus, d’autant plus avec les épreuves qui surviennent à la fin. On a aussi plusieurs révélations qui sont surprenantes mais pas tant que ça car, au final,  on se doute de quelque chose depuis le tout premier tome ( en tout cas, je l’avais fortement pressenti !).

Les personnages restent égaux à eux-même, même si on a la surprise de découvrir certains d’entre-eux d’une autre façon. Ils évoluent tous incontestablement et dans le bon sens. Sauf un, qui apparaît très peu, mais qui est détestable. Je dois avouer que je n’ai pas trop compris pourquoi il agissait comme ça, et ça aurait été bien de comprendre ses motivations. On a une vague idée de la réponse mais elle est selon moi un peu trop facile. Et je ne parle pas du Roi puisqu’il a le titre attitré de « méchant ». Pour ce qui est des petits nouveaux, on a pas vraiment le temps de les apprécier ou de s’attacher à eux car ils ne font que de bref apparitions. Là encore j’aurais aimé en découvrir plus. En parallèle, les « je t’aime…moi non plus » de Maxon et America m’ont un peu ennuyé car ils sont présents jusqu’à la fin. Je me suis  dit « quoi encore ? », ce qui est plutôt mauvais signe. Et pour tout dire, j’ai eu du mal à croire en la sincérité du Prince malgré tout ce qu’il a pu faire ou dire.

Pour moi, cette saga s’apparente malgré tout à un joli conte de fée sous fond de dystopie. Ce n’est pas un coup de cœur (je n’ai pas eu la petite étincelle, sans doute à cause de ses petits défauts) mais j’ai bien aimé lire les aventures de cette chère America. J’ai souri tout au long de cette sélection et j’ai même été émue à certains moments (je n’ai pas versé ma petite larme, mais presque !). Pourtant, je ne ressens pas l’envie d’en savoir plus. Je sais, c’est contradictoire par rapport à ce que j’ai dit précédemment, mais c’est tout simplement parce que j’aurai préféré en apprendre plus dès le début et tout au long de ces tomes que de devoir me plonger dans des hors-séries (après, ce n’est que mon ressenti). Peut-être qu’avec un peu de temps, cette trilogie me manquera et que j’éprouverais le désir d’en connaitre plus, mais pour le moment, je préfère en rester là.

Avis aux amateurs de conte de fée, cette saga est faite pour vous !

En attendant :

Bonne lecture à tous !


Hors série et suite :

Couverture La Sélection : Histoires secrètes Couverture La Sélection, tome 0.4 : La Reine Couverture La Sélection, tome 4 : L'Héritière 

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Sélection, tome 3 : L’Elue, de Kiera Cass »

  1. Contrairement à toi, c’est celui que j’ai le moins aimé …
    J’ai beaucoup aimé cette saga (contre toute attente vu que ce n’est pas mon genre préféré …) mais j’ai trouvé ce troisième tome moins plausible, les réactions des personnages ne sont pas toujours très crédibles et c’est dommage …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s