Accueil·Mes chroniques·Romance

Northanger Abbey (L’abbaye de Northanger), de Jane Austen

« Qui aurait connu Catherine Morland enfant n’aurait jamais pu supposer qu’elle était née pour être héroïne. »

Couverture Northanger Abbey / L'abbaye de Northanger / Catherine Morland

 Genre : Classique, Romance
 Nationalité : Grande-Bretagne
 Traduction : Michel Laporte
 Date de publication : 2015
 ÉditeurFlammarion

Illustration : Charlotte Gastaut

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149 icones_01149

coup-de-coeur


Résumé :

Catherine Morland est une jeune fille dont l’esprit déborde d’imagination. Passionnée de littérature gothique, elle brûle de découvrir le monde, qu’elle se figure identique à ses rêveries. L’occasion se présente quand elle est conviée à séjourner dans la ville de Bath par ses voisins, Mr et Mrs Allen. Catherine prend alors conscience des tourments de la vie mondaine mais fait la rencontre du bel Henry Tilney. Ses espoirs si romanesques seront-ils déçus ?


Mon avis :

C’est avec délice que je découvre la plume de Jane Austen. J’en viens jusqu’à me demander pourquoi je ne l’ai pas découverte plus tôt ! Il faut reconnaître que le style du XIXe siècle à ce petit charme d’antan qui m’a manqué. Bien qu’au début j’ai été légèrement déboussolée du fait de reprendre ce genre de lecture, ce léger malaise s’est dissipé en quelques secondes et j’ai pu pleinement profiter de ma lecture.

Tout d’abord, la première chose qui m’a plu dans ce roman est la plume de l’auteure. De fait, les nombreuses interventions de l’auteure, non dénuées d’humour et d’ironie, sont très agréables et rendent la lecture plus légère. Loin de dénaturer l’histoire ou l’alourdir, je trouve au contraire qu’elles l’enrichit et lui donne ce petit plus. L’intrigue n’a rien de bien exceptionnelle mais on se laisse totalement emporté par les mots de Jane Austen. On a à cœur de voir évoluer sa jeune héroïne qui se voit confronter à la réalité sans fard, bien loin de ses romans favoris. La fin est un peu rapide mais elle m’a plu telle qu’elle est car, à l’inverse, le début m’est apparu un peu lent. Par ailleurs, le fait que l’ambiance change au milieu du roman est l’un des aspects que je préfère. Subitement, on se retrouve en plein cœur d’un roman gothique grâce à l’imagination débordante de Catherine, et moi, j’aime ça !

Les personnages sont tout aussi appréciables. Une palette de personnages, tous différents les uns des autres, certains drôle, d’autre mesquin et que sais-je encore, accompagne notre jeune héroïne qui fait ses premiers pas dans le société mondaine. Sa naïveté et son inexpérience la conduiront à faire confiance aux mauvaises personnes mais, loin d’être intimidé, Catherine sait s’affirmer. Henry, l’homme convoité, est un homme simple et légèrement mystérieux. Le couple fonctionne très bien malgré leur différence d’âge, à tel point qu’on l’oublie presque !

Tous ses ingrédients font de Northanger Abbey un très bon roman, rapide et facile à lire, qui nous fait voyager dans le temps et apaise les esprits pas sa simplicité et l’humour qui s’en dégage. Je crois que maintenant, vous savez ce qui vous reste à faire : le lire, si ce n’est pas déjà fait !

En attendant, je vous souhaite une bonne lecture à tous !


L’auteure :

Afficher l'image d'origine

Née le 16 décembre 1775 à Steventon, dans le Hampshire, en Angleterre, Jane Austen est une femme de lettres anglaise. Elle commence par parodier par parodier les livres sentimentaux de la seconde moitié du XVIIIe siècle, avant d’écrire les romans qui feront sa renommée. Elle est avant tout connue pour son esprit critique, son ironie mordante et son humour décalé. Parmi ses ouvrages les plus célèbres, on peut citer Raison et Sentiments (1811), Orgueil et Préjugés (1813) et Emma (1816). Northanger Abbey, achevé en 1803, a été publié à titre posthume en 1818. Jane Austen reste à ce jour l’un des écrivains anglophones les plus lus et les plus appréciés.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Northanger Abbey (L’abbaye de Northanger), de Jane Austen »

  1. Haa Jane ! Je la connaissais que de nom et par ses œuvres célèbres jusqu’à cet été où je me suis plongée dans Orgueils et Préjugés ! Juste un délice ! Je vais voir si le Papa Noel est gentil avec moi et s’il m’amène d’autres romans de cette auteure et j’espère que celui-ci en fera partie car il me donne bien envie 😉
    Bises
    Johanna

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s