Accueil·Films et Dramas·Mes chroniques

Le Garçon et la bête, de Mamoru Hosoda

 Afficher l'image d'origine

Genre : Animation, Aventure
Nationalité : Japon
Date de sortie : 13 janvier 2016
Réalisé par : Peter Sohn

Avec : Koji Yakusho, Aoi Miyazaki, Shôta Sometani

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149 icones_01149

coup-de-coeur


Résumé :

Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes… C’est l’histoire d’un garçon solitaire et d’une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure qui dépasse l’imaginaire…


Bande annonce :


Mon avis :

Mamoru Hosada est parvenu, une fois de plus, à me charmer et pas qu’un peu ! Je suis ressortie du cinéma à la fois émerveillée et gaie comme un pinçon (et avec un large sourire aux lèvres qui va avec). Je suis totalement conquise et pour dire, j’en redemande ! Nul doute que le dvd rejoindra mon étagère dès qu’il sortira !

Le Garçon et la bête ce n’est pas qu’un film d’animation, c’est un véritable récit d’apprentissage. Le jeune Ren, suite à la perte de sa mère et à un père absent, décide de fuir et de mener seul sa propre vie. C’est là qu’il va croiser la route de Kumatetsu et que commencera sa quête d’identité. Humour, émotion et aventure sont au rendez-vous (une fois de plus, j’ai eu les larmes au yeux, miss sentimentale le retour !). Je me suis rapidement attachée au duo de Kyota (Ren) et Kumatetsu avec leurs perpétuels chamailleries, sans oublier les personnages secondaires notamment Kaede qui offre un peu de douceur dans cette histoire. Car dans l’ensemble, malgré les sujets abordés, le ton du film est léger (et il est donné dès le début avec l’introduction qui m’a tout de suite charmée) et j’ai gardé le sourire presque tout le long du film. Par ailleurs, même si j’ai ressenti une petite longueur entre la première et la deuxième partie du film, j’ai beaucoup aimé le fait qu’il y ait deux intrigues parallèles. Et puis, chose non négligeable, j’en ai pris plein les yeux. Visuellement, il s’agit d’un très beau film 2D (avec un peu d’images de synthèse) et cela est encore plus vrai lorsque l’on voit la fin. En fait, j’ai tellement aimé ce film (qui a d’ailleurs réussi à plaire à une non-adepte du genre manga) que je n’arrive pas à formuler ce que je ressens alors que j’aimerais vraiment vous donner envie d’aller le voir ! J’ai toujours aimé les films d’animation japonaise et ce film n’a fait que confirmer mon attachement.

Je pense que je n’ai pas besoin d’en rajouter, vous l’avez compris, j’aime ce film et il se pourrait bien que je le regarde une nouvelle fois (peut-être même plus). Puisque le Studio Ghibli ont décidé de ne plus produire de long métrages pour le moment (je croise les doigts pour que cela ne soit pas définitif ! Sinon…Afficher l'image d'origine ), il semblerait que le Studio Shizu devienne prochainement LE studio d’animation japonaise à suivre (ce que je ne manquerai pas d’autant que c’est déjà le cas pour moi !).

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

 

Bon visionnage à tous !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le Garçon et la bête, de Mamoru Hosoda »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s