Accueil·Fantasy·Mes chroniques

Anienda, tome 1, d’Alexandra Streel

 « Anienda est un autre monde… »

Afficher l'image d'origine

Genre : Fantasy
Nationalité : Belgique
Date de publication : 2015
Éditeur : Édition Le Manuscrit

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149 demi-etoile

 

 

 


Résumé :

C’est au milieu de la forêt qu’Elwyn découvre l’entrée du monde d’Anienda. resté secret depuis longtemps. Persuadé que sa venue n’est pas le fruit du hasard, il commence une quête qui le mènera vers ses origines.

Dans ce périple où les paysages fantastiques et les créatures inconnues se succèdent, Elwyn devra apprendre à reconnaître ses amis de ses ennemis.


Mon avis :

Avant d’en dire plus sur ce roman et de vous dévoiler mon avis, je tiens à remercier l’auteure, Alexandra Streel, de m’avoir permis de découvrir ce premier tome, en sachant que le deuxième n’est pas loin ! Un grand merci à elle !

Maintenant, revenons à ce qui nous intéresse, à savoir Anienda. Dans l’ensemble, j’ai bien apprécié ma lecture. L’univers d’Anienda est riche et divers, peuplé de créatures fantastiques possédant des pouvoirs magiques. Sur ce point, l’auteure a beaucoup d’imagination et est parvenue à créer un monde imaginaire et fantastique bien spécifique. De même pour les personnages. Elwyn est un jeune garçon qui découvre un monde parallèle au sien et qui va rencontrer, au cours de son voyage, différentes personnes. Créatures à l’apparence humaine ou animaux magiques, tels sont les compagnons de route du jeune homme et les habitants d’Anienda. Néanmoins, bien que cette diversité soit vraiment intéressante et nous permette de nous plonger dans ce nouveau monde, je dois bien avouer que j’aurais aimé en apprendre un peu plus. Je n’ai pas véritablement réussi à m’attacher aux personnages, à l’exception d’Iryane et de Lykawen. Je pense que les personnages aurait mérité d’être un peu plus approfondis, que l’on sache un peu plus ce qu’ils ressentent. Peut-être aurait-il fallu un peu plus de descriptions et parfois un peu moins d’action.

De fait, à certains moments, j’ai été un peu perdue dans le flot d’actions alors que d’autres chapitres sont beaucoup plus lents. Pour ce qui est de l’intrigue, j’ai trouvé que certains événements étaient prévisibles mais cela ne m’a pas empêché de vouloir connaître la suite. Ce roman se lit relativement vite, l’écriture de l’auteure est fluide et certaines descriptions m’ont fait voyager. Il faut noter quelques maladresses, notamment par rapport à la ponctuation et aux tournures de phrase un peu maladroites mais c’est un léger bémol. L’essentiel d’après moi est que la fin du roman a su susciter mon intérêt. Je suis curieuse de voir évoluer ces personnages et, je l’espère, d’en apprendre plus sur ce monde et ses créatures.

Je ne manquerai donc pas de me replonger prochainement au cœur de la cité d’Anienda et de suivre les aventures du jeune héros Elwyn, dont le destin réserve certainement encore plein de surprises.

En attendant d’entamer la lecture du second tome, je vous souhaite à tous et toutes une bonne lecture !

Bises à vous mes petits bouquineurs !


L’auteure :

Afficher l'image d'origine

Née à Liège en 1984, Alexandra Streel obtient son diplôme de Biologie à L’Université Libre de Bruxelles. L’idée d’Anienda germe dans son esprit en 2002. Peu à peu le monde d’Anienda et les aventures d’Elwyn prennent forme mais ce n’est qu’en 2006 qu’elle achève le premier volume, enchaînant sur la rédaction du second.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s