Accueil·Dystopie·Mes chroniques·Science-fiction

La 5e vague, tome 1, de Rick Yancey

« Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer.Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir. »

 

Couverture La 5e vague, tome 1

 Genre : Science-fiction
 Nationalité : Etats-Unis
 Traduction : Francine Deroyan
 Date de publication : 2013
 ÉditeurRobert Laffon

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend…


Mon avis :

Depuis quelques temps, il est devenu difficile de passer à côté de La 5e vague, l’un des derniers phénomènes de la littérature pour jeunes adultes. Surtout depuis qu’il est qu’il a été adapté sur le grand écran. Curieuse comme je suis, j’ai voulu découvrir par-moi même ce qui suscité autant d’intérêt sur la blogosphère livresque et je me suis donc ruée (j’exagère légèrement je le reconnais) dans ma médiathèque préférée pour l’emprunter. Face à tant d’engouement, je m’attendais à avoir sous les yeux mon prochain coup de cœur. Et pour sûr, on l’a frôlé, d’un cheveux.

Mais, c’était sans compter sur un aspect non négligeable, l’héroïne. Au risque d’aller à contresens de l’opinion générale, je dois avouer que je ne supporte pas, mais alors pas du tout ce personnage. Impossible pour moi de m’attacher à elle. Je ne suis pas parvenue à la comprendre et j’ai été plusieurs fois surprises par ses réactions voire même déroutée. Forte heureusement, l’intrigue ne se concentre pas entièrement sur son point de vue à elle et c’est ce qui a fait que j’ai malgré pu apprécier ma lecture. Si l’auteur avait servi du Cassie à tous les chapitres, je ne sais pas si j’aurais tenu jusqu’à la fin (ne me jetez pas de pierres, s’il vous plaît !). De fait, j’ai beaucoup apprécié le personnage de Ben qui m’est apparue comme beaucoup plus humain que Cassie. Maintenant, je sens que je vais déchaîner les foules en disant ça (et pas dans le bon sens malheureusement) mais, pour ce qui est d’Evan Walker…Certes, il surpasse largement l’héroïne dans le classement mais je ne me suis pas non plus pâmée devant lui. Sans doute à cause du petit côté « too perfect ». Il reste toutefois un personnage intéressant et pas du tout désagréable (l’inverse de Cassie quoi…ok j’insiste pas).

En réalité, le point fort de ce roman est qu’il vous tient en haleine, notamment grâce au changement de point de vue et aux retournements de situation. Rick Yancey amène son lecteur sur une piste, tout en laissant planer un léger doute, puis révèle subitement la réalité, mais toujours avec cette petite pointe de doute. Autre aspect appréciable, l’action est diluée de façon juste, sans qu’il y en est trop ou pas assez. J’ai été tenue en haleine tout au long de ma lecture mais je dois avouer que j’ai été un peu déçue par la fin. J’aurais peut-être aimé un peu plus de suspens, ou quelque chose qui aurait vivement suscité ma curiosité. Pour le coup, je n’ai pas hâte de connaître la suite mais je la lirais très certainement, en croisant les doigts pour que le courant passe un peu mieux avec notre héroïne. Par contre, il y a de fortes chances pour que je me rendes au cinéma du coin pour découvrir son adaptation cinématographique, pour une fois que je lis le livre avant !

En attendant de savoir si ou ou non Cassie trouvera grâce à mes yeux dans le prochain tome, je vous souhaite à tous et à toutes une bonne lecture.

Bises à vous mes petits bouquineurs !


L’auteur :

Afficher l'image d'origine

Originaire de Floride, Rick Yancey est diplômé de l’univers Roosevelt à Chicago. Titulaire d’un mastère de littérature anglaise, il travaillera quelques années comme inspecteur des impôts, avant de décider que son diplôme lui serait plus utile s’il se consacrait à l’écriture à plein temps -ce qui lui réussit depuis 2004. Auteur de romans pour adultes et jeunes adultes, Rick Yancey a été récompensé par de nombreux prix prestigieux, dont le Michael L. Printz Honor et le Carnegie Medal. Lorsqu’il n’écrit pas, ne réfléchit pas à des nouvelles histoires ou n’est pas en tournée dans plusieurs grandes villes des États-Unis pour parler de ses livres, Rick consacre son temps à sa famille en Floride.

Publicités

3 réflexions au sujet de « La 5e vague, tome 1, de Rick Yancey »

  1. J’ai adoré ce livre!! 😉 Je l’ai commencé sans vraiment savoir à quoi m’attendre et j’ai agréablement surprise puisque je suis complètement rentrée dans l’histoire! J’ai maintenant hâte de connaitre la suite 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s