Accueil·Manga / Bande dessinée·Mes chroniques·Shôjo

Daytime shooting star (Tome 1), de Mika Yamamori

Couverture Daytime Shooting Star, tome 01

Genre : Shôjo

Nationalité : Japonais

Date de publication : 2015

Traduction : Misato Raillard

Adaptation graphique : Eric Montésinos

Éditeur : Kana Éditions

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149


Résumé :

Entourée de ses parents et de ses amis, Suzumé mène une vie tout à fait ordinaire à la campagne. Son quotidien change radicalement quand ses parents l’envoient vivre à Tokyo. À son arrivée à la capitale, Suzumé se perd et  rencontre l’ami de son oncle qui est en fait son professeur principal !

Une nouvelle vie commence pour elle…


Mon avis :

Après mes deux précédents coups de cœur, je me suis dit qu’un autre coup de cœur pouvait arriver avec Daytime Shooting star et que, si tel était le cas, ce serait véritablement génial car cela promettait encore plus de bon moments de lecture. Malheureusement cette fois-ci, je ne peux pas dire que j’ai été très emballée.

Déjà, le thème du l’histoire est un peu déjà vu (notamment dans Chocolate Cosmos) mais je m’étais dit que cela pouvait néanmoins être intéressant. Je me suis donc lancée dans cette lecture sans a priori mais mon enthousiasme s’est très vite essoufflé. Il se passe relativement peu de choses dans ce premier tome. Les situations sont, tout comme l’histoire générale, assez bateau, il n’y a rien de véritablement nouveau. En plus de ça, je trouve qu’il y a beaucoup trop d’interventions de l’auteure (5 pages en tout) sans compter les nombreux dessins intercalés à côté. D’habitude, j’aime quand l’auteure glisse quelques petits mots, avoir son point de vue tout en apprenant un peu plus sur elle comme dans Liselotte et la forêt des sorcières. Mais là, déjà qu’il n’y a pas beaucoup d’action, ça ralentit encore plus la lecture. Heureusement, ce premier tome est assez amusant même si je n’accroche pas  vraiment avec l’héroïne. Je la trouve naïve et le chantage : « Je dirais rien si tu deviens mon ami » … sans commentaire. En fait, seul le personnage de Yuyukasu trouver grâce à mes yeux à cause de sa personnalité un peu décalée. En même temps, malgré les indications de l’auteure (groupe sanguin, taille etc.), on apprend pas grand chose sur eux.

Néanmoins, je me dis que ce n’est que le début, que les choses vont peut-être changer dans le bon sens et en plus de ça, je n’ai pas non plus détestais ce manga. J’aime le coup de crayon de Yamamori Mika et il y a de l’humour tout au long. Une légère pointe de poésie également. Dès lors, je dirais qu’ il est divertissant mais sans plus. En arrivant à la fin de ce premier tome, je n’ai pas eu envie de découvrir la suite. Je me suis plutôt dit : « Quoi ?! C’est tout ?! ». Je crois que je m’attendais à vraiment tout autre chose en voyant la couverture et c’est pour cette raison que je suis un peu déçue faut bien l’avouer. Pour autant, je ne vais pas m’arrêter à ce premier tome car je pense que ce serait dommage de ne pas lui laisser une seconde chance. Je serai très prochainement fixée puisque le second tome m’attend déjà sur mon étagère.

En attendant de voir si j’ai eu raison ou non de laisser une seconde chance à ce manga, je vous souhaite à tous et à toutes une bonne lecture !

Afficher l'image d'origine

Bises à vous mes bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Yamamori Mika

Yamamori Mika, est une mangaka qui écrit principalement du Shôjo. Ses passe-temps sont le dessin et regarder la télévision.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s