Accueil·Manga / Bande dessinée·Mes chroniques·Shôjo

Orange (Tome 1), de Ichigo Takano

Couverture Orange, tome 1

Genre : Shôjo, Science-fiction, Poésie, Romance

Nationalité : Japonais

Date de publication : 2014

Traduction : Chiharu Chujo

Adaptation graphique: Éléonore Cribelier

Éditeur : Éditions Akata

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149

coup-de-coeur


Résumé :

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférente…


Mon avis :

 Ce retour vers les mangas est un pure plaisir ! Ce n’est pas un mais bien deux coups cœur à mon compteur cette semaine. Il faut dire que Orange a tous les ingrédients nécessaire pour charmer ses lecteurs !

Tout d’abord, l’idée de départ m’a tout de suite conquise du fait que cela mélange science-fiction et romance. Naho, l’héroïne, reçoit un beau matin une lettre qui lui est adressée et qui a été par elle-même. Elle va très vite comprendre qu’il ne s’agit pas d’une simple lettre et que ce qu’elle contient n’est autre que son futur et qu’elle a la possibilité de le changer. Mais, y parviendra t-elle ? C’est là tout l’enjeu de ce manga. Les personnages sont tous attachants, en particulier Suwa. Naho est une jeune fille altruiste et timide mais l’on sent très rapidement qu’elle peut changer et évoluer. Je ne peux pas trop juger les autres personnages car on n’en apprend peu sur eux, à l’exception de Kakeru qui  est très intriguant. Je meurs d’envie d’en savoir plus sur lui d’autant qu’il joue un rôle central dans cette histoire mais je ne vous en dit pas plus ! Un point que j’ai particulièrement aimé c’est que la romance ne prend pas le pas sur tout le reste. Il s’agit d’un amour de lycée, certes, mais il est sans exagération ni trop mielleux, il est juste comme il faut selon moi, poétique et simple.

Enfin, point le plus important, le coup de crayon de l’auteur possède une certaine originalité ce qui donne au manga un petit côté frais et sympathique. En somme, Orange est un concentré de bonnes choses qui ne demande qu’à être lu ! Je ne manquerai pas d’emprunter la suite à la médiathèque et il y a des très fortes chances pour que par la suite, cette série rejoigne les étagères de ma bibliothèque !

En attendant d’en apprendre plus sur Kakeru, Naho, Suwa et le reste de la bande d’amis, je vous souhaite à tous et à toutes une bonne lecture !

Afficher l'image d'origine

Bises à vous mes petits bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Afficher l'image d'origine

Ichigo Takano est née le 11 janvier 1986 dans la préfecture de Nagano. Elle débute sa carrière de mangaka en 2002, dans le magazine Betsuma, avec une histoire courte intitulée « Start ». Avec son style graphique à la fois moderne et innovant elle se fait remarquer et commence part publié quelques one-shots avant de rencontrer le succès avec « Dreamin’ Sun » (Yume Miru Taiyô / 夢みる太陽 ) qu’elle achèvera en 2011.

Elle enchaîne alors avec la série « Orange« (オレンジ) , qui hélas sera interrompue, en pleine ascension, en 2012 suite à quelques différents avec son éditeur. Elle hésite alors à arrêter sa carrière de dessinatrice, mais sa rencontre avec les éditions Futabasha va la faire changer d’avis et elle décide finalement de reprendre sa série en 2013 dans les pages du magazine seinen Monthly Action.

Pour le plus grand plaisir de ses lecteurs, Ichigo débute en parallèle une autre série : « Re Collection »…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Orange (Tome 1), de Ichigo Takano »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s