Accueil·Fantastique·Historique·Mes chroniques

Dia Linn, tome 1 : Le Livre d’Eileen, Terra Mahurr, de Marie-Pierre Bardou

 « Elle aimait les étoiles, leur nom et leur symbole, et Vénus semblait lui envoyer un message très personnel : le jour revient, Eileen. »

Couverture Dia Linn, tome 1 : Le livre d'Eileeen, partie 1, Terra Mahurr

Genre : Historique, Fantastique
Nationalité : France
Date de publication : 2013
Éditeur : Éditions Hélène Jacob

Note :  icones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Irlande, 1845. Dans le comté de Kerry, la vie est rude pour les paysans qui vivent presque exclusivement de la culture de la pomme de terre. Mais la douceur et la beauté sont aussi le lot quotidien des O’Callaghan, attachés à leur clan familial et à la magnificence de leurs terres. Les lacs de Killarney déploient pour eux leur splendeur tranquille, entre criques isolées, monastères dont les ruines cachent des trésors oubliés, forêts denses et tourbières. Les rites religieux, les fêtes, les danses et les trafics en tous genres rythment l’existence d’Eileen et de sa famille, bercée de légendes anciennes et de politique anti-anglaise. Puis la Grande Famine étend ses ailes noires sur l’île d’Émeraude, apportant la disette, la fièvre jaune, la révolte et la mort à tous les paysans d’Irlande. Eileen a quinze ans. Armée de sa résilience et d’un étrange don hérité de sa grand-mère, il lui faudra trouver un moyen pour sauver le peu qu’il reste de son clan, en naviguant entre les alliés et les ennemis dont les visages ne sont parfois qu’un masque.
Terra Mahurr, « la terre du pays de mon père », est une genèse. Celle de Dia Linn, l’histoire d’une lignée familiale à travers les siècles et les continents. Elle y trouve sa source, dans les brumes et l’âpreté des terres irlandaises, qui forgent des hommes fiers et des femmes conquérantes.


Mon avis :

Je ne peux démarrer cette chronique sans remercier au préalable les Éditions Hélène Jacob, l’auteure, Marie-Pierre Bardou et Livraddict pour m’avoir offert la possibilité de voyager au cour de l’Irlande des années 1840.

Un voyage que j’ai tout particulièrement aimé, au point de frôler le coup de cœur. Ce mélange entre faits historiques et le petit soupçon de fantastique m’a véritablement séduite. D’autant que les descriptions du paysage irlandais sont une délicieuse invitation au voyage. On a qu’une seule envie, fouler à notre tour les terres celtiques. En plus de cela, l’auteure enrichit son récit de nombreux termes irlandais, chacun d’eux étant expliqué à la fin du roman, ce qui permet au lecteur de rentrer encore plus dans le récit mais aussi de découvrir les us et coutume irlandais.

Au départ, j’ai eu un peu de mal à me retrouver parmi les personnages, mais grâce à l’arbre généalogique placé au début du récit, j’ai rapidement réussi à m’y retrouver. Par ailleurs, le personnage d’Eileen m’a touché. C’est une jeune fille qui fait face à l’adversité avec beaucoup de courage et de dignité. Le seul petit bémol d’après moi et que les sentiments ne sont pas assez développés. De fait,  ils sont un peu engloutis par les nombreuses descriptions. Néanmoins, cela n’empêche pas d’apprécier l’intrigue. D’ailleurs, ce roman se lit relativement vite et on ne voit pas les pages défiler. Et c’est en partie du à la plume de l’auteure qui est vraiment très agréable à lire. Cette dernière a su me captiver dès les premières lignes. Bien que ce récit ne soit pas des plus joyeux, puisqu’il y est question de famine et d’un peuple désireux de liberté, je suis curieuse de connaître la suite du destin d’Eileen et son jeune frère Wyatt et je ne manquerai certainement pas de lire le second tome dans un futur proche.

En attendant de pouvoir poursuivre cette histoire, je vous souhaite à tous et à toutes une bonne lecture et je remercie encore une fois la maison d’édition, l’auteure et Livraddict pour ce très bon moment de lecture qui m’a été donné.

Bises à vous mes petits bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.

 

 

 

 

 

 


L’auteure :

Afficher l'image d'origine

Marie-Pierre Bardou, écrivain, a publié cinq ouvrages à ce jour, quatre romans et un guide pratique, tous aux Éditions Hélène Jacob.La dernière publication en date est celle de Dia Linn 5, le livre de Ryann : Is ait an mac an saol’.Elle a 43 ans, vit à Toulouse et travaille dans l’immobilier.

Site : http://www.mpbardou.com/

Publicités

2 réflexions au sujet de « Dia Linn, tome 1 : Le Livre d’Eileen, Terra Mahurr, de Marie-Pierre Bardou »

  1. Un grand merci pour cette belle chronique de mon 1er tome, quelques semaines avant la sortie du 7ème ! 🙂 Voilà qui me motive encore plus à achever l’écriture du dernier tome… Merci encore !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s