Accueil·Fantasy·Mes chroniques

Sword Art Online, tome 3 : Phantom bullet, de Reki Kawahara et Abec

« Dans un monde régi par les armes à feu, les joueurs cherchent à devenir le meilleur tireur. »

 

Couverture Sword art online (roman), tome 3 : Phantom Bullet

 Genre : Fantasy
 Nationalité : Japon
 Traduction : Rémi Buquet
 Date de publication : 2015
 ÉditeurOfelbe

Illustrations : Abec

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149 icones_01149

 

coup-de-coeur

 

 

 

 


Résumé :

« Bande de fous… Rappelez-vous ce nom et craignez-le… Le nom de mon arme et le mien… Death Gun ! »

Un an après son retour dans la réalité, Kazuto Kirigaya, connu sous le pseudonyme de « Kirito, l’épéiste noir », se voit confier une mission dans le nouveau VRMMO à la mode, Gun Gale Online, pour enquêter sur la mort réelle de joueurs tués virtuellement à l’intérieur du jeu. Il y rencontre Shinon, une mystérieuse jeune fille déterminée à remporter le fameux tournoi Bullet of Bullets, battle royale qui déterminera le meilleur joueur de GGO. S’amorce alors pour Kirito, équipé d’un sabre laser, et Shinon la snipeuse, une chasse à l’homme mortelle dans ce monde où les revolvers ont remplacé les épées.


Mon avis :

Avant de débuter cette nouvelle chronique, je tiens à remercier les éditions Ofelbe ainsi que Livraddict pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce troisième tome de la série Sword Art Online. D’autant plus que, une fois de plus, j’ai passé un excellent moment !

Dans ma précédente chronique, je vous faisais par de mon enthousiasme pour le second tome. Et bien figurez-vous que ce tome surpasse le précédent ! Et ce pour plusieurs raisons que je vais m’empresser de partager avec vous. Tout d’abord, l’atmosphère de ce nouvel opus est beaucoup plus sombre et oppressante. Vous ajoutez à cela un fond d’enquête mêlant réalité et virtualité, le tout avec une alternance de point de vue et de l’action savamment dosée, cela donne un petit cocktail détonnant qui vous empêche de lâcher votre livre !  Sincèrement, je suis devenue totalement fan de Sword Art Online, au point d’envisager de voir ce que cela donne en manga et en animé. De fait, je me suis à la fois attaché à l’univers et aux personnages.

Dans ce troisième tome, un nouveau personnage fait son apparition, à savoir Sinon et j’ai totalement craqué pour elle. Pourquoi ? Déjà parce que son histoire est touchante mais aussi et surtout parce qu’il s’agit d’une jeune fille meurtrie qui cherche à cacher ses faiblesses et à oublier son passé difficile. J’aime ce genre de personnage qui semblent tellement réaliste et qui ne manque pas d’émouvoir le lecteur. En toute franchise, c’est de loin mon personnage préféré après Kirito. Pour autant, cela ne veut pas dire que les autres personnages sont moins intéressants mais je l’ai trouve moins profonds, d’autant qu’ils sont beaucoup moins présent dans les deux derniers tomes.

En tout cas, en plus d’avoir pleinement apprécié l’arriver d’un nouveau membre dans le petit équipe de joueurs de VRMMO,  ce qui m’a le plus plu dans ce roman c’est le dénouement de l’enquête. La fin est tout simplement parfaite avec de la tension et un retournement de situation un peu inattendu. Franchement, j’ai été tenue en haleine jusqu’à la fin et la conclusion finale est vraiment touchante.

Du coup, j’ai terriblement hâte de découvrir le prochain tome qui, d’après les dires de ce cher Reki Kawahara (qui fait incontestablement partie de mes auteurs fétiches dorénavant), sera centré sur Asuna. Une bonne occasion d’en apprendre plus sur elle se profile à l’horizon.

Pour clore cette chronique, je tiens une fois de plus à remercier les éditions Ofelbe et Livraddcit pour ce petit trésor que j’ai dévoré en deux jours ! Un grand merci !

Maintenant, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne lecture et à attendre sagement la suite des aventures de Sword Art Online.

Plein de bisous à vous mes petits bouquineurs !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Afficher l'image d'origine

Reki kawahara, alias Fumios kunori, est né le 17 août 1974 au Japon. Reki Kawahara a écrit le premier volume de SAO en 2002 et l’a présenté au Prix du roman de jeu Dengeki mais le projet a été refusé. Il l’a alors publié sur Internet sous le pseudonyme Fumio Kunori. L’éditeur ASCII Media Works a demandé à Reki Kawahara de reprendre son ancien projet, Sword Art Online, ce qu’il a accepté. La publication a alors commencé en avril 2009. La série animée démarre à partir du 7 juillet 2012 et le roman en 2015

Publicités

Une réflexion au sujet de « Sword Art Online, tome 3 : Phantom bullet, de Reki Kawahara et Abec »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s