Accueil·Fantastique·Mes chroniques

Miss Pérégrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs

« […] une chose terrible et extraordinaire s’est produite. C’est elle qui a coupé ma vie en Avant et Après.« 

 

Couverture Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 1

Genre : Fantastique
 Nationalité : Etats-Unis
 Date de publication : 2012
 Éditeur : Gallimard, Collection Scripto

TraductionSidonie Van den Dries

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149 icones_01149

coup-de-coeur

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier , un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un oprhelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’y a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse…


Mon avis :

Parfois, on a besoin d’un peu de fantaisie. Et quand on trouve cette petite fantaisie qui nous manquait en lisant un bon roman, il n’y a selon moi rien de mieux. Par chance, j’ai récemment eu le plaisir de dénicher cette fantaisie tant attendue dans les pages de Miss Pérégrine et les enfants particuliers. Un petit régal que je vais m’empresser de partager avec vous !

Tout d’abord, l’intrigue. Le premier point positif de ce roman est sans nulle doute son résumé. Il est à la fois mystérieux et captivant, on veut découvre ce qui se cache derrière ces quelques lignes de résumé. Il ne dévoile rien mais il met l’eau à la bouche, ce qui fait qu’on apprécie d’autant plus notre lecture par la suite.

Néanmoins, j’avais quelques appréhensions. J’avais peur que cet intriguant résumé ne soit là que pour enjoliver le compte-tenu du roman. Mais, au fils des pages, j’ai été forcée d’admettre que c’était tout l’inverse. Les événements s’enchaînent de façon fluide et les pages défilent sans que l’on s’en aperçoivent. On s’abreuve des aventures de Jacob avec une soif insatiable, on veut découvrir avec lui le mystère de ces enfants particuliers. Néanmoins, l’aspect qui m’a le plus charmé est que le réel et la fantastique s’entremêlent avec une facilité déconcertante. Il ne s’agit pas seulement d’une histoire pleine de fantaisie puisque l’Histoire, celle avec un grand « H » n’est pas loin derrière. On se demande alors, au cours de la lecture, si ces enfants ont bel et bien existé, et ce sentiment est renforcé par les nombreuses photographies qui appuient, en guise de preuve, le récit de Jacob. Et c’est là que règne d’après moi le génie de l’auteur : nous donner à lire une belle fiction tout en semant le trouble dans notre esprit.

D’ailleurs, si j’ai beaucoup apprécié l’intrigue, il en va de même des personnages. Jacob, notre héros, est un garçon tout ce qu’il a de plus banal qui vous un culte à son grand-père, qui est le véritable héros à ses yeux. Mais, cette banalité apparente ne le rend pas moins intéressant car on décèle rapidement qu’il n’en est rien et on prend plaisir à le découvrir. Pour ce qui est des enfants particuliers, je regrette que certains d’entre-eux soient un peu moins mis en avant que d’autres, mais j’imagine qu’ils ne vont pas rester très longtemps dans l’ombre. Pour les autres, comme Emma, Enoch ou encore Millard, pour ne citer qu’eux, je me suis attachées très rapidement à eux et je suis devenue curieuses à leur égard. J’espère que les prochains tomes permettront d’en apprendre plus sur eux et leurs passés. Je croise les doigts.

En tout cas, une chose est sûr : J’ai littéralement dévoré ce roman. Je me suis forcée à arrêter plusieurs fois ma lecture pour faire durer le plaisir, ce qui ne m’a pas empêché de le finir en deux jours et tout ça alors que j’avais des cartons à défaire. Donc, s’il y a bien une chose que je vous conseille de faire, c’est d’inscrire ce roman à votre wish-list, et si par chance il est déjà dans votre PAL, alors je ne peux que vous dire de le lire au plus vite, d’autant que son adaptation cinématographique sort très prochainement ! (Et je suis de ceux et de celles qui préfèrent lire un livre avant de voir son adaptation, et vous?)

En attendant, bonne vacances à tous et à toutes et bonne lecture !

Bisous à vous mes petits bouquineurs !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Afficher l'image d'origine

Ransom Riggs est un écrivain et cinéaste américain. Il a obtenu un diplôme de littérature anglaise de Kenyon College, Ohio et a étudié le cinéma à l’Université de Californie du Sud.
Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (Miss Peregrine’s Home For Peculiar Children, 2007) a atteint la première place de la liste des best-sellers du New York Times dans la catégorie livres pour enfants et est resté en tout 63 semaines sur cette liste. Le roman a été adapté pour le cinéma par Tim Burton, avec Eva Green dans le rôle-titre.
Il vit à Santa Monica.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Miss Pérégrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s