Accueil·Mes chroniques·Science-fiction

Les Fragmentés, de Neal Shusterman

« Qui peut décider du prix de votre vie ?« 

 

Couverture Les Fragmentés, tome 1

Genre : Science-fiction
 Nationalité : Etats-Unis
 Date de publication : 2008
 ÉditeurÉditions du Masque (Msk)

TraductionEmilie Passerieux

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149 icones_01149

coup-de-coeur

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, une loi autorisant la fragmentation a été votée. Celle-ci stipule qu’il est interdit d’attenter à la vie d’un enfant des sa conception jusqu’à son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de « résilier » son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet de renoncer à son enfant rétroactivement. Une seule exigence : réutiliser 99% des organes du fragmenté pour qu’il continue à « vivre » à travers d’autres.

Connor, Risa et Lev ne se connaissent pas, un monde les sépare. Adolescent à la dérive, pupille de la nation ou objet d’un sacrifice religieux, chacun se retrouve pourtant sur la liste fatale. Leur seule échappatoire : fuir, se cacher, et essayer de survivre.


Mon avis :

Après une longue, longue, trop longue attente, j’ai eu enfin l’occasion d’emprunter ce roman. Et, très sincèrement, cette longue attente valait largement la peine car ce roman est juste G.É.N.I.A.L, et encore, le mot me semble trop faible. C’est simple, je l’ai dévoré et là, j’en suis encore toute retournée. Il fait, sans aucun doute possible, partie de ses livres qui vous reste longtemps en tête et auxquels on repense encore, même longtemps après.

Pour moi, Neal Shusterman est un génie méconnu, et c’est regrettable ! Dès les premières pages, j’ai été plongée dans l’intrigue et je me suis laissée emporter jusqu’au bout avec une facilité déconcertante. Il n’y a pas de temps mort, pas de passages trop longs et ennuyants, et pas non plus une abondance d’action qui rend l’ensemble indigeste. Tout s’enchaîne avec fluidité sans la moindre accroche. Le style de l’auteur y est pour quelque chose. Je suis tombée amoureuse de sa plume, cette alternance entre les différents personnages et cette écriture saccadée qui donne le rythme du roman, j’achète ! Loin de desservir l’intrigue, ils l’enrichissent pour accentuer l’émotion et la tension. Suspens, réflexion et sentiment de révolte sont au programme. Neal Shusterman cherche à divertir tout en faisant réfléchir dans un monde où la vie n’a plus de prix.

Mais, ce que j’ai aimé par dessus tout, ce sont les personnages, et surtout Lev. Ce jeune garçon est à la fois attachant, énervant et déroutant. Il est difficile de le cerner mais c’est ce qui le rend si riche. Il est en contradiction avec lui-même, il se cherche et on ressent ce cheminement tout au long du roman. Néanmoins, j’ai tout autant apprécié Connor et Risa. Ils sont très différents l’un de l’autre mais ils se complètent parfaitement. L’alchimie entre eux et palpable dès le début et j’ai adoré la manière dont leur relation a été traitée par l’auteur. Eux aussi font du chemin et évoluent au fil des pages de façon cohérente et réaliste, chose appréciable. Mais, d’autres personnages m’ont marqué, comme par exemple Cyrus, même s’il n’est présent que pendant une petite partie du roman. Hayden m’intrigue beaucoup et j’espère le retrouver dans le prochain tome pour en connaître d’avantage sur lui. Roland ne m’a pas non plus laissé indifférente. Son histoire est poignante et même s’il est en quelque sorte la mauvaise graine de l’histoire, je me suis attachée à lui. Je ne vous en dis pas plus, pour ne pas vous dévoiler, ne serait-ce qu’un infime partie de ce superbe roman car se serait un sacrilège, c’est certain.

Donc, si vous voulez en apprendre plus sur Les Fragmentés et les suivre dans leur quête de liberté, vous savez ce qu’il vous reste à faire : lisez-le !! (Non, ce n’est pas un ordre, juste un très fort encouragement !)

En attendant d’avoir la chance de découvrir le second tome de cette trilogie des plus prometteuses, je vous souhaite de bonne vacances à tous et à toutes et sans oublier de bonnes lectures !

Bisous à vous mes petits bouquineurs !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Neal Shusterman

Neal Shusterman a déjà écrit de nombreux romans pour adolescents et ses ouvrages ont été largement primés.
Avec Les fragmentés, il a rencontré un grand succès auprès des 13-18 ans.
Neal Shusterman a grandi à Brooklyn (New-York) où très tôt il s’est mis à écrire. Il commence à travailler en écrivant une colonne humoristique célèbre dans un journal avant de se lancer dans la rédaction de livres et de scénarii.
Dans les années qui suivent, Neal Shusterman devient un écrivain et scénariste connu des Etats-Unis. Ses livres reçoivent beaucoup prix et il est très apprécié par les adolescents.
Aujourd’hui, il vit en Caroline du Sud et est un auteur plesbicité. Il anime des rencontres avec ses lecteurs très souvent.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les Fragmentés, de Neal Shusterman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s