Accueil·Fantasy·Mes chroniques

Gardiens des Cités perdues, tome 1, de Shannon Messenger

« Mais comment était-ce possible ? Et si elle n’était pas humaine, qu’était-elle ? »

Couverture Gardiens des Cités perdues, tome 1

 Genre : Fantasy
 Nationalité : Etats-Unis
 Traduction : Mathilde Bouhon
 Date de publication : 2014
 Éditeur : Lumen

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?


Mon avis :

Quand un livre m’intrigue fortement, et quand en plus les critiques sont enthousiastes, voire même enjoleuses, je n’hésite pas très longtemps à me lancer dans sa lecture dès que j’en ai l’occasion. Néanmoins, j’ai toujours une petite part de méfiance pour éviter une trop grosse déception. Mais là, je reviens l’avis général, ce roman est un bon cru ! Même si le coup de coeur n’est pas au rendez-vous, j’ai tout de même été plus convaincue.

Pour commencer, Shannon Messenger nous plonge dans un univers riche et magique, qui n’est pas s’en rappeler celui d’un certain garçon à lunettes et cicatrice en forme d’éclair. Toutefois, malgré quelques petites similitudes, c’est un monde bien différent que nous découvrons auprès de la jeune Sophie. Il y a du suspens, de nombreux rebondissements et de l’action bien dosé, une recette bien menée en somme.Et en prime, l’auteure a su me surprendre même si certaines révélations sont prévisibles.

Maintenant, attardons nous un peu sur les personnages. Sophie est une jeune fille attachante faisant preuve d’une maturité indéniable tout en gardant son innocence de jeune fille. La seule chose qui m’a déconcerté c’est son tic quelque peu particulier  (petit malaise chaque fois qu’il était évoqué) et je ne suis pas parvenue à m’y habituer. Fitz n’est pas aussi présent que je me l’étais imaginé et ce n’est peut-être pas plus mal car cela permettra d’en apprendre un peu plus sur lui par la suite et de garder une part de mystère. Elwin est, à bien des égards, mon personnage préféré de part sa jovialité et son tempérament. J’ai hâte de le retrouver dans le prochain tome. Dex est aussi l’un de mes personnages préféré et je soupçonne très fortement qu’un triangle amoureux naîtra par la suite. Avec le caractère de ce dernier, je suis impatiente de voir comment tout ça va se dérouler. Pour les autres, Biana et Keefe, je ne sais trop quoi penser d’eux. Je me méfie un peu du second et j’ai encore quelques doutes sur la sincérité de Biana, mais je me trompe sûrement (en tout cas j’espère !). Mais je ne vous parle là que de quelque uns des nombreux personnages que comptent cette histoire et, même s’ils sont nombreux, on ne se perd pas pour autant. Un très bon point.

Pourtant, il me manque un petit quelque chose. Peut-être est-ce dû au fait que j’ai très rapidement comparé à Harry Potter, ou bien parce que certains passages auraient mérité d’être plus approfondis. Je n’arrive pas à mettre exactement le doigt dessus.

En somme,ce roman saura vous transporter dans un univers parallèle, entre légende et réalité, et vous divertir avec son histoire passionnante et originale (en dépit des petits rapprochements que l’on pourrait faire avec celle du célèbre sorcier Harry Potter). Je ne manquerai pas de lire la suite qui m’attend déjà à la bibliothèque !

En attendant, bonne fin de semaine et  à bientôt pour une prochaine chronique !

Bisous à vous mes petits bouquineurs !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Shannon Messenger

Diplômée de cinéma à l’Université de Californie du Sud, Shannon Messenger est l’auteur d’une série jeunesse, Gardiens des Cités perdues, et d’une trilogie Young Adult, Let the Sky Fall, toutes deux en cours. Elle vit en Californie avec son mari et un nombre embarrassant de chats, qui la surprennent souvent en train de dialoguer avec des créatures imaginaires.
site de l’auteur: http://ramblingsofawannabescribe.blogspot.fr/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s