Accueil·Mes chroniques·Science-fiction

Zodiaque, tome 1, de Romina Russell

« Méfiez-vous du 13e signe »

Couverture Zodiaque, tome 1 : Méfiez-vous du treizième signe

 Genre : Science-fiction
 Nationalité : États-Unis
 Traduction : Maud Desurvire
 Date de publication : 2014
 Éditeur : Michel Lafon

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Sur la planète du Cancer, comme dans toute la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe…

Rhoma, jeune étudiante du signe du Cancer, est hantée par des visions cataclysmiques. Personne ne la croit, mais l’impensable se produit : une des lunes de sa planète explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Et pour elle il n’y a aucun doute : une puissance malfaisante est à l’oeuvre…

Avec son mentor, le flegmatique Mathias, et Hysan, l’excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance dans une course contre la montre pour prévenir les autres constellations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient treize à l’origine… et le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

 


Mon avis :

J’ai toujours été attirée par l’astrologie et il m’arrive régulièrement de consulter mon horoscope (même si la plupart du temps je regrette tout de suite après car il n’est jamais très bon). Alors, quand j’ai aperçu ce roman, avec sa très belle couverture (avouons-le) et son résumé prometteur, je n’ai pas longtemps hésiter. Toutefois, je dois vous confier que j’ai longtemps attendu avant de le lire, du coup, je ne me souvenais plus du tout du résumé et je me suis à l’aveuglette dans ma lecture. Il n’y a pas à dire, j’ai apprécié ma lecture mais il y a un petit je ne sais quoi qui fait que le coup de coeur n’est pas arrivé.

Tout d’abord, en relisant après coup le résumé, je me suis rendue compte qu’une fois de plus, il en dévoile beaucoup trop sur l’intrigue. Et là, je le constate sur deux lectures consécutives, ça commence à faire beaucoup… Mais, par un heureux hasard, je n’ai pas pris la peine de le relire avant de commencer à lire, j’ai ainsi pu profiter pleinement de ma lecture. Il y a beaucoup d’action et de rebondissements mais par moment, l’intrigue s’essouffle légèrement et tourne un peu en rond. Néanmoins, j’ai aimé découvrir au fil de l’aventure de Rhoma les différentes planètes et les peuples qui y vivent. C’est sûrement grâce à ça que je ne me suis pas ennuyée. Il a beaucoup de détails et on plonge véritablement dans cet univers intergalactique riche et intriguant.

Maintenant, les personnages. Je suis un peu perplexe face à Rhoma. D’un côté, j’apprécie sa fougue, son courage et sa détermination. Mais de l’autre, je n’aime pas son incessante indécision et ses revirements de sentiments. Elle est parfois très contradictoire et il devient difficile de la cerner. À l’inverse, j’ai littéralement craqué pour Hysan. Certes, il est physiquement décrit comme « parfait », mais il a une vraie personnalité. Il a un petit côté impertinent qui n’est pas pour me déplaire et puis, il a plusieurs facettes. De l’autre côté, on retrouve Mathias, le guide de Rhoma. Pour être tout à fait sincère, je n’arrive pas à savoir ce que je pense de lui. Il n’est pas déplaisant mais je n’ai pas non plus véritablement accroché avec lui. Par contre, un chose est sûre, je ne suis pas totalement opposé à la romance dans ce roman, même si elle ralentit un peu l’intrigue et complique les choses un peu inutilement. D’ailleurs, c’est à cause de cette romance que Rhoma est aussi changeante et je trouve ça dommage.

En tout cas, l’ensemble fonctionne bien. J’ai eu un peu de mal avec le style de l’auteur au tout début, à cause de quelques termes techniques, mais je me suis vite habituée et, au final, ma lecture a été plutôt fluide. Je crois que mon intérêts pour ce roman tient avant tout à l’aspect astrologique et à l’univers intergalatique que l’auteur est parvenue à développer tout autour, sans oublier une petite pointe de mythologie. Si je peux vous donner un conseil, ne lisait pas le résumé avec de lire ce roman, ou alors, lisez-le en diagonale pour ensuite pouvoir vous plonger pleinement dedans. Sans hésiter, je lirais la suite pour me plonger à nouveau dans l’espace et vérifier si mes soupçons sont fondés ou non.

Après ce petit tour dans les étoiles à bord de mon vaisseau spatial, il est temps pour moi de vous souhaiter une bonne fin de semaine et de bonnes lectures !

 

Bisous à vous mes petits bouquineurs !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Afficher l'image d'origine

Romina Russell, alias Romina Garber, est née à Buenos Aires, en Argentine. Diplômée de Harvard College, elle vit actuellement à Los Angeles. Zodiaque est son premier roman.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Zodiaque, tome 1, de Romina Russell »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s