Accueil·Mes chroniques·Science-fiction

Forget Tomorrow (tome 1), de Pintip Dunn

« Le voilà, le moment que j’ai attendu toute ma vie. Demain, tout va changer. »

Couverture Forget Tomorrow, tome 1

Genre : Science-fiction
 Nationalité : État-Unis
 Date de publication : 2016
 ÉditeurLumen

TraductionDiane Durocher

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !
Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux « souvenir », envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse.
Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.
Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ?


Mon avis :

C’est en arpentant les allées de ma bibliothèque, à la recherche de ma prochaine lecture, que je suis tombée sur ce roman. Déjà, il m’a charmé par sa couverture. Roman : 1, Moi : 0. Le match était engagé et je sentais qu’il allait tourné court. Et ce fut le cas après ma lecture du résumé. J’étais intriguée et je n’ai pas su résister, je l’ai emprunté avec un bon pressentiment. De fait, après ma lecture, le résultat n’est autre qu’une victoire de ce roman par K.O. Enfin, pas tout à fait car il y a tout de même un détail qui a terni le tableau.

Dès les premières pages, j’ai été entraînée dans ce monde où les souvenirs ont une place prédominante, au point que la vie de chacun tourne littéralement autour d’un souvenir envoyé du futur. Cet aspect là, en plus d’être intéressant, et très bien mené par l’auteur car il permet de percevoir, à travers l’histoire de différents personnages, à quel point cet élément est central et dévastateur. De là, je me suis prise d’affection pour les personnages sans distinction. Callie est une jeune fille courageuse mais tourmentée par ce que cette vision de l’avenir lui a appris. Elle est déterminée à changer le cours des événements et cet acharnement, preuve d’amour, m’a conquis. Le seul « hic » est son égoïsme qui ressort un peu trop à mon goût à cause de la romance. De fait, mon estime pour elle perdait un peu de sa valeur lors des scènes romantiques. Logan de son côté est sans grande surprise un prototype de l’homme parfait mais à cause de son histoire personnel, j’ai vite oublié ce petit désagrément. Pour le reste des personnages, ce fut la même chose. En découvrant leur histoire, je n’ai pu m’empêcher de ressentir de la compassion et de m’attacher à eux.

Maintenant, le point qui fâche, la romance. Que ce soit bien clair, je n’ai rien contre la romance, mais dans le cas présent, au lieu d’apporter un petit plus au roman, elle l’alourdie et crée des longueurs inutiles. Sans compter le côté mièvre un peu trop répétitif et légèrement indigeste. Néanmoins, cela n’entache en rien pas mon l’intérêt pour ce roman. L’univers crée par Pintip Dunn est bien construit et très prenant. Cette dernière parvient même à nous surprendre jusqu’à la fin avec de belles révélations qui m’ont fait pousser un petit « Mais What ? ». Une fin qui d’ailleurs sait nous mettre l’eau à la bouche et promet de belles choses à venir dans le second tome. Evidemment, je ne manquerai sous aucun prétexte ce prochain tome (même si ma PAL menace de s’effondrer) et encore moins à la lecture du résumé.  Il me tarde de rejoindre à nouveau Eden city et de découvrir les mystères de l’AteF.

En attendant, je prends mon mal en patience et vous souhaite une bonne lecture à tous !

Bisous à vous mes petits bouquineurs !

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

L’auteur :

Afficher l'image d'origine

Avant de se tourner vers l’écriture, Pintip Dunn a étudié la littérature à l’université de Harvard, puis passé un doctorat en droit à Yale où, élève brillante, elle était rédactrice en chef du Yale Law Journal. Ses genres de prédilection sont le young-adult, la science-fiction et le thriller. Elle a déjà gagné plusieurs prix, et vit avec son marie et ses trois enfants dans le Maryland.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s