Accueil·Mes chroniques·Thriller

Flora Banks, de Emily Barr

« Je le lis, mais en fait je n’en ai pas besoin, parce que je m’en souviens.

Le galet noir est posé sur ma table de nuit. Je me souviens. J’ai dix-sept ans.« 

 

Couverture Flora Banks

Genre : Thriller psychologique
 Nationalité : Anglais
 Date de publication : Mars 2017
 Éditeur : Casterman

Traduction : Julie Sibony

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149 icones_01149

coup-de-coeur

 

 

 

 

 


Résumé :

DIX

L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.

HUIT

Années de validité de mon passeport.

SIX

Le nombre de personnes qui me cherchent à Spitzberg, Arctique.

QUATRE

L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie. Mais une note m’indique que je ne dois plus la contacter.

DEUX

Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake. Je le retrouverai, où qu’il soit.

UN

Un souvenir. C’est tout ce que j’ai.


Mon avis :

De temps en temps, parfois très rarement, on découvre un roman qui nous ébranle, nous bouleverse et nous colle un sourire jusqu’aux oreilles à la joker. Et c’est ce qui vient de m’arriver à la lecture de ce roman que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première (petite danse de la joie). Vous l’aurez compris, c’est une déclaration d’amour envers ce roman que je m’apprête à vous faire.

De fait, tout commence avec un résumé des plus mystérieux et intriguant. On comprend tout de suite que l’intrigue va soulever beaucoup de questions qui ne trouveront certainement de réponses qu’à la fin. Et question suspens, rien à redire, il y en a ! De sorte qu’on ne peut plus lâcher ce roman. Une fois que vous l’aurez commencé (car vous allez le lire c’est certain), il vous sera difficile de le lâcher. Il vous trottera sournoisement dans la tête et vous fera immanquablement de l’oeil. Dès lors, vous deviendrez accro et vous attacherez définitivement à Flora.

Car Flora est une héroïne hors du commun, comme je n’en ai encore jamais vu. À la fois fragile et forte, elle a aussi un furieux désir de vivre et d’échapper à sa condition ou plus précisément à son amnésie. Son acharnement à retrouver Drake la pousse à se surpasser sans qu’elle s’en rende véritablement compte. On la suit alors dans son aventure et on apprend petit à petit la vérité sur sa vie. D’autres personnages entre en scène, notamment Jacob, son frère, qui n’est présent qu’à travers des lettres mais qui m’a tout autant bouleversé que Flora. En fait, tous les personnages sont cohérents et réalistes et c’est ça qui me plaît, d’autant qu’on les découvre uniquement à travers les yeux de Flora.

Et cela fait partie des nombreux aspects que j’ai apprécié (que dis-je adoré) dans ce roman. Pourtant, au tout début de ma lecture, j’ai été quelque peu déroutée par le style saccadé et décousu. Mais très vite, je me suis laissée emporter et c’est justement ce style si particulier qui m’a le plus plu. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est en parfait adéquation avec l’intrigue et notre héroïne. Autre particularité, la présence de lettres « manuscrites » qui donne cette impression de ne plus être dans une fiction mais dans la réalité. Enfin, dernier point, l’intrigue en elle-même est très subtilement menée. Je ne m’attendais pas à cette fin et aux révélations finales. Un très bon point car l’auteure, en plus de nous faire voyager au coeur de l’Arctique, ne cesse de remettre en cause nos certitudes, on se retrouve alors au même niveau que Flora et ça, c’est grisant. Mais, s’il y a bien une chose que je retiens avant tout de ce roman, c’est le fabuleux message d’espoir qu’il transmet. Et de fait, je n’ai pas pu retenir quelques larmes en lisant la fin.  Il va de soi que je ne manquerai pas de lire les autres histoires d’Emily Barr, une auteure au talent certain et à la plume envoûtante.

Je n’ose pas vous en dire plus, n’y entrer dans les détails, car j’estime que ce serait un véritable sacrilège de vous ôter le plaisir de le découvrir de votre propre chef. Ce roman ne manquera pas de vous faire frissonner de plaisir, j’en suis persuadée. Alors ne vous posez plus de questions : Embarquez auprès de Flora Banks et découvrez la vérité !

Il est temps pour moi de vous laisser et de vous souhaiter de belles lectures.

Gros bisous glacés à vous mes petits bouquineurs.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’auteure :

Afficher l'image d'origine

Emily Barr est une écrivaine et romancière de voyage britannique, auteur de romans tels que Cuban Heels, Baggage, The Life you want The perfect Lie, et plus récemment,The One memory of Flora Banks, un roman pour les jeunes adultes. Elle  a étudié l’histoire de l’art à l’Institut Courtauld, remportant le Guardian Student Journalist of the Year award  en 1994. Elle a écrit des colonnes de voyage pour The Guardian et The Observeret vit à Cornwall avec son partenaire et leurs enfants.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Flora Banks, de Emily Barr »

  1. C’est la première fois que j’entends parler de ce livre et franchement autant le résumé que ton avis sont hyper tentant. Il a l’air d’avoir un potentiel de fou. Puis j’adore les histoires sur l’amnésie. Ca peut donner des choses très intéressante à lire. Et ça se passe en Arctique et ça c’est top. Ca change du cadre traditionnel.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s