Accueil·Contemporain·Humour·Mes chroniques

Ça va être ta fête ! , de Cécile Delacroix

Un peut « On a continué à se disputer jusqu’au débarquement. Après le contrôle des passeports, il a dit : »Voilà, tu es contente ? Tu as gâchée les vacances. » »

Résultat de recherche d'images pour "ça va être ta fête"

Genre : Contemporain, Humour

Nationalité : France

Date de publication : 2017

Éditeur : Le Texte Vivant

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149

 

 

 

 


Résumé :

De la Saint-Roméo à la Saint-Aimé, en passant par la Saint-Vincent-de-Paul, Cécile Delacroix revisite les saints pour mieux égratigner les humains ; les hommes de préférence, tour à tour lâches, escrocs, machos mais tendres aussi. En une quarantaine de courtes chroniques de la vie ordinaire, toujours drôles, souvent désopilantes, parfois même dramatiques, elle nous emmène dans la vie de femmes aimantes, amantes, soumises ou révoltées, qui nous touchent parce qu’elles nous ressemblent. La rupture à la Saint-Sylvestre, les déboires d’une actrice à la Saint-Oscar, la retraite tant attendue de Martine à la Sainte-Félicité, le week-end en amoureux d’amants adultères à la Saint-Fidèle, les gaffes de Sophie à la Sainte-Prudence… Cécile Delacroix s’empare de l’éphéméride pour revisiter avec humour les aléas de la vie, de l’amour, de l’amitié. Avec une tendresse grinçante, elle dresse le portrait de femmes, jeunes ou moins jeunes, en prise avec un quotidien qu’elles tentent désespérément de maîtriser ou d’infléchir. Une grande bouffée de rire en ces temps où la place des femmes est constamment discutée par des hommes bien intentionnés.


Mon avis :

Quand le temps est gris, et que la musique de la pluie sur votre velux a raison de votre moral déjà en berne, un peu d’humour est le bienvenue. Par chance ma liseuse, que j’avais trop longtemps délaissée, avait ce qu’il fallait pour me faire retrouver le sourire. Ni une ni deux, un plaid pour me tenir et un petit à grignoter en prime, je me suis lancée dans la lecture de ce livre qui, s’en me faire mourir de rire, a su égayer ma journée morose !

Il faut dire que l’auteure démarre fort avec une histoire qui nous met directement dans l’ambiance. Au programme de notre lecture : de l’humour noire, des histoires du quotidien et des femmes, mais pas que. Certaines histoires m’ont plu touché que d’autres, l’une d’elle m’a même émue au point de devoir aller chercher le paquet de mouchoir car elle a fait écho à ma propre vie. J’ai particulièrement apprécié celle du chien (quand je vous disais qu’il n’était pas question que de femme !) et celle de la dinde qui clôture en beauté l’ouvrage. Toutes les histoires ne m’ont pas fait sourire ni rire (et c’est normal), mais l’auteure manie très bien le suspens et les chutes sont justes parfaites, parfois inattendue. D’ailleurs, j’aime le fait qu’il ne s’agisse pas seulement d’une succession d’histoires drôles, cela permet de souffler et de passer par diverses émotions, un bon point donc. En prime, l’humour incisif de l’auteure m’a totalement charmé, tout comme son style. Les pages ont défilé rapidement et c’est avec un plaisir certain que je découvrais une nouvelle petite histoire. Au point que, s’il y en avait quelques unes de plus, je n’aurais pas dit non ! Et ce serait avec intérêt et joie que je découvrirai les prochaines publications de Cécile Delacroix (en espérant qu’il y en ait !).

Si comme moi, la grisaille vous rend morose et râleuse, ce petit concentré d’humour et d’émotion saura sans nul doute illuminer votre journée et laisser un petite sourire en coin planer sur vos lèvres (ce qui est mon cas!). Et maintenant que mon moral a reprit quelques couleurs, je vais me lancer avec entrain dans une nouvelle lecture et vous souhaiter par la même occasion une bonne lecture !

Bisous à vous mes petits bouquineurs !

Pour vous le procurer, c’est par ici !

Bises à vous mes petits bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

 


L’ auteure :

Résultat de recherche d'images pour "no avatar icon"

Cécile Delacroix est née à Paris à la fin du siècle dernier. Danseuse classique contrariée, pianiste laborieuse, elle s’est finalement résignée à une carrière de juriste, sans pour autant perdre de vue son goût pour la créativité ou renoncer à ses ambitions artistiques. C’est en s’inspirant de sa vie mais aussi de celle de ses consoeurs, de ses amies qu’elle a écrit ces chroniques, pour le simple plaisir de réinventer des histoires de tous les jours. Ça va être ta fête ! est son premier ouvrage édité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s