Accueil·Fantastique·Jeunesse·Manga / Bande dessinée·Mes chroniques

Chosp, tome 2 : Le pouvoir aux moches !, de Alessandro Barbucci

Couverture Chosp, tome 2 : Démons moches et méchants

Genre : Fantastique, Jeunesse

Nationalité : Italie

Traduction : Hélène Dauniol-Remaud

Scénario : Alessandro Barbucci

Dessin : Alessandro Barbucci

Couleurs : Nolwenn Lebreton

Date de publication : 2011

Éditeur : Soleil

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149

 


Résumé :

Nous revoici à TeeVille, l’île des stars, où la beauté, le luxe et le botox règnent en souverains ! Du glamour à a la tonne, donc, mais pas pour le petit Chosp qui, avec ses cornes, ses écailles et sa queue, ne rentre pas exactement dans les canons esthétiques sélectifs de la ville. Mais quelles sont les raisons de son aspect si horribles ? C’est ce que Chosp a décidé de découvrir, plus déterminé que jamais. Une fois de plus, le petit monde people de TeeVille va devoir tenir compte de l’ouragan Chosp, dans une histoire qui rend hommage au pire cinéma d’horreur des années 80.


Mon avis :

Si j’avais frôlé le coup de coeur avec le premier tome, là, c’en est clairement un ! Alors que l’autre m’avait fait sourire, celui-ci m’a fait rire tant les situations et les dialogues sont amusantes et toujours aussi loufoques. Cette fois-ci, Chosp, après avoir évincé l’hypothèse d’être un extraterrestre, s’imagine maintenant être un démon. J’ai retrouvé avec plaisir les petites références à certains films, tels que Hellboy, mais bien d’autres encore.

Et puis toutes ces couleurs ! Tandis que pour le premier tome, seul le premier chapitre était en couleurs (effet voulu ou non ?), celui-ci est entièrement en couleurs. De fait, toutes ces couleurs m’ont donné la pêche. Elles sont d’ailleurs en parfaite adéquation avec l’histoire.

Et les personnages ? Je l’ai aime toujours autant ! Melody est ses théories improbables me fait craquer. En fait, chaque personnages a un caractère bien défini, ils ne sont pas la pour faire figuration et c’est ce que j’aime. On ne se dit pas : »Tiens, il était là celui-là ? ». Même chose pour le « pseudo-méchant ». Je dis « pseudo-méchant » car il cache quelque chose et tente d’empêcher Chosp de le découvrir. Ce n’est pas le méchant traditionnel qui veut anéantir le monde. Non, lui, son délire, c’est de rendre les gens beaux. Enfin, tout dépend de comment on perçoit le beauté. En tout cas, il me fait rire avec cette obsession. Il n’est pas antipathique et pour une fois, ça change.

En fait, j’aime la dynamique de l’histoire. Chaque tome tourne autour d’une théorie sur les origines de Chosp en se basant sur des références à des films. Cette idée me plaît terriblement, car très originale et donnant lieu à des situations inattendues et saugrenues. Pour tout dire, j’ai hâte de découvrir la suite, d’autant que la fin de ce deuxième tome nous donne un indice sur la prochaine théorie. Néanmoins, je ne sais pas quand j’aurais la possibilité de la lire car pour le moment,aucune date de sortie, ni même de visuelle n’est disponible. Je croise les doigts pour que l’auteur n’abandonne pas cette série ! Après tout, je veux connaître la vérité sur Chosp !

Pour patienter en douceur, je vais me lancer dans une autre de ses séries, à savoir Sky-doll et vous souhaiter à tous et à toutes de bonnes lectures !

Bises à vous mes petits bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Résultat de recherche d'images pour "Alessandro barbucci"

Il commence à travailler dans la bd à 18 ans. Les 10 premières années, il produit environ 1200 planches de bd, surtout pour les éditions Disney. Il participe à plusieurs projets créatifs, en passant par l’animation, le story-board, la réalisation.Il enseigne les techniques de bd à l’Académie Disney de Milan entre 1997 et 1998.
Avec Barbara Canepa, ils créent en 1997 le nouveau magazine W.I.T.C.H. Ils participent à la rédaction du projet, ils créent les personnages, le background, les chartes graphiques d’un projet qui remporte depuis avril 2001 un énorme succès international.Actuellement W.I.T.C.H. est le 4ème magazine le plus vendu au monde (plus de 50 millions d’exemplaires), publié et primé dans de nombreux pays.
Alessandro Barbucci et Barbara Canepa sont également les concepteurs graphiques de la série Monster allergy, une bande dessinée pour enfants sortie en mars 2003 par les Editions Soleil en France, par Carlsen en Allemagne en 2003 et actuellement par Egmont.
En 2004, naît le mensuel éponyme pour la Walt Disney Company.
Depuis janvier 2006, la série est sortie en dessins animés TV, produits par Rainbow, Futurikon et Disney Channel. Achetée en 2005 par Warner Bros pour l’Amérique, elle est diffusée sur Cartoon Network et M6. Monster Allergy est le premier dessin animé européen acheté par Warner.
Depuis 1997, ils travaillent à la saga de science-fiction Sky-Doll, publiée en France par les éditions Soleil, en Italie, Espagne, Portugal, Allemagne, Grèce, Serbie, Russie… au total, dans plus de 12 pays.
Appréciée par la critique et le public, elle a été récompensée de nombreuses fois ces dernières années comme meilleure série de l’année, meilleures couleurs et dessins dans toute l’Europe.
Actuellement, il dessine « Ekhö monde miroir » sur un scénario de Christophe Arleston. Le tome 3 de cette série vient de paraître.

(Source : http://www.babelio.com/auteur/Alessandro-Barbucci/7105)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s