Accueil·Jeunesse·Mes chroniques·Romance

Envole-moi, de Annelise Heurtier

« Je me demanderai si tout est déjà écrit ou si c’est nous qui tapons sur le clavier. »

 

Couverture Envole-moi

Genre : Contemporain, Jeunesse, Romance
 Nationalité : France
 Date de publication : Mars 2017
 Éditeur : Casterman

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Il y en a qui prétendent qu’on ne peut pas réellement être amoureux quand on a 15 ans. Mais je m’en fous, de la voisine, de ma tante Mireille et de tous ceux qui pensent qu’entre Joanna et moi, ça ne compte pas vraiment. Ils n’ont rien compris. Ils ne peuvent pas savoir ce qui nous lie. Moi, je sais qu’elle est la seule personne qui me donne autant envie d’être là. Mon coeur sera jamais plus grand de quelqu’un qu’il ne l’est de toi, Joanna.


Mon avis :

C’est avec un plaisir non feint que je redécouvre la plume de Annelise Heurtier. Et même si mon enthousiasme est un peu moindre que pour ma précédente lecture (de très peu), il n’en reste pas moins qu’elle a su une fois de plus me toucher et me convaincre.

Car c’est une lecture tout en douceur que nous propose l’autrice, ponctuée de-ci de-là de petites notes humoristiques qui allègent l’ambiance du roman. De fait, le sujet abordé n’est pas des plus simples. Mais, les mots et la façon dont l’autrice aborde l’handicap sont d’une justesse déroutante. Il n’y a pas de filtres, les situations, les questionnements sont criants de vérité.

Et le tout est porté par un personnage central attachant et à l’humour bien placé. Swann est une jeune homme qui se voit confronter au handicap à travers la personne qu’il aime. Et malgré son jeune âge, il fait preuve de maturité, de part notamment son acharnement à vouloir aider Joanna. Un point des plus agréable. Je craignais d’avoir à faire à une romance adolescente dégoulinante de mièvrerie et d’ours en guimauve. C’était mal connaître Annelise Heurtier qui nous livre une romance attendrissante et terriblement touchante. On ne doute pas une seule seconde des sentiments du jeune homme et on sourit face à ses déclarations enflammées (qui sont au passage vraiment belles, au point que je songe à en noter quelques unes).

Et on se dit que l’amour n’a pas d’âge. Encore plus avec cette fin toute en finesse et émotion, qui fait irrémédiablement naître un sourire sur les lèvres. Je me suis laissée emporté dans cette petite tranche de vie et je l’ai savouré. Annelise Heurtier fait désormais partie, officiellement, de ces auteurs que je vais suivre de près, tant sa plume et ses mots résonnent en moi et me charment de pas leur justesse et l’infime tendresse qu’ils dégagent. Et même si ce n’est pas un coup de coeur, cette lecture me trottera encore un long moment dans la tête, à n’en pas douter.

Sur cette note joyeuse et ensoleillée (vive le printemps !), je vous souhaite à tous et à toutes de belles lectures.

Gros bisous à vous mes petits bouquineurs.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’autrice :

Résultat de recherche d'images pour "annelise heurtier"

Annelise Heurtier est née en 1979 dans la région lyonnaise. Elle écrit pour des publics variés, des premières lectures jusqu’aux romans pour adolescents. Souvent inspirés de faits réels, ses textes sont autant de prétextes au voyage et à la découverte de cultures, de parcours de vies singuliers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s