Accueil·Science-fiction

ReMade, tome 1, de Alex Scarrow

« Et si un virus devenait plus intelligent que vous ? »

 

Genre : Science-fiction
 Nationalité : Angleterre
 Date de publication : Octobre 2017
 Éditeur : Casterman

Traduction : Corinne Daniellot

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149 icones_01149

 

 

 

 


Résumé :

Un virus inconnu, incontrôlable et … capable de penser. Un adolescent, Léo, qui n’a rien d’un héros. La promesse de protéger, quoi qu’il arrive sa petite soeur Grace. Et une seule solution : fuir, le plus loin, le plus vite possible …


Mon avis :

Je viens de refermer ce roman et j’ai encore du mal à y croire. Je ne m’attendais pas du tout à ça et figurez-vous que c’est ce qui fait tout son charme ! Il y a longtemps qu’un roman ne m’avait pas fait autant réfléchir et je sens que ce n’est pas près de s’arrêter …

Mais par où commencer ? Je pourrais tout simplement vous dire que j’ai aimé, que dis-je adoré ce roman mais cela serait beaucoup trop simple et vous laisserait sur votre faim pas vrai ? Je vais donc faire un effort et développer un peu plus ma pensée. Et pour ça je vais débuter par l’intrigue. Honnêtement, je ne m’attendais pas à cette fin. Ni même à aucun des événements qui sont intervenus au court de ma lecture. Même si je me suis doutée de deux ou trois petites choses, le reste a été une véritable surprise. C’est simple, on est loin de la petite lecture du dimanche, simple mais distrayante. Non, là les maîtres mots de ce roman sont tension, frisson et suspens. Et un petit beurk au passage. Car oui, je vous déconseille de manger avant votre lecture, certains passages pouvant susciter quelques hauts-le-coeur (comme ce fut le cas pour moi). Les personnes sensibles sont prévenues. On ne s’ennuie pas une seule seconde. Aucune longueur dans le récit n’est à signaler et il ne s’agit pas non plus d’un condensé d’action. Au contraire, l’auteur a parfaitement su créer une atmosphère terrifiante et apocalyptique, jonglant habilement entre horreur et suspens et ce jusqu’à la dernière ligne.

Comment ? me demanderez-vous. Tout simplement en ne se limitant pas à une seule vision. Et c’est justement ce point que j’apprécie le plus dans ce roman. J’ai déjà lu d’autres romans où il était question de fin du monde, d’épidémies et autres. Pourtant, celui-ci se démarque largement car on vit à la fois le début de l’apocalypse avec la propagation du virus mais on suit également son évolution du point de vue du virus lui-même. Oui, vous avez bien lu mais  je ne vais pas m’épancher sur la question car je vous laisse tout le loisir de le découvrir par vous-même.

En fait, le seul point négatif (qui au fond ne m’a pas plus dérangé que cela et vous comprendrez dans quelques lignes pourquoi) est que je ne me suis pas véritablement attaché aux personnages. Cela est en partie dû à ce que j’ai mentionné un peu plus tôt, cette diversité dans le récit. Néanmoins, je suis curieuse de voir ce qui va arriver à notre héros. De fait, je ne me sens pas non plus totalement détaché de ce dernier et d’autres personnages, que l’on rencontre un peu plus tard, m’intriguent énormément. Je crois même qu’il est possible que l’affection pour les protagonistes viennent par la suite. J’attends donc impatiemment la suite. Un autre point qu’il faut soulever et que notre « héros » n’a rien d’un héros. C’est un adolescent, ni plus ni moins. De là, l’histoire n’en est que plus prenante car on se met facilement à sa place.

D’autant que l’auteur ne fait pas que nous raconter une histoire post-apocalyptique où l’espèce humaine (mais pas que) est la proie d’un virus intelligent. Alex Scarrow soulève aussi des questions qui sont bien actuelles et qui nous concerne directement mais une fois de plus je n’en dis pas plus. À vous de le découvrir. Il serait d’ailleurs très regrettable que vous passiez à côté de cette petite pépite à la plume si attractive et l’intrigue si captivante. Les fans de série avec tout plein de zombies (vous voyez de quoi je parle) ne manqueront pas d’apprécier cette lecture et les autres aussi bien évidemment.

Il va s’en dire que je ne manquerai pas de lire la suite de cette série ô combien prometteuse (et les autres ouvrages de l’auteur au passage) . Si vous êtes à la recherche d’un peu d’adrénaline et que vous n’êtes pas contre un peu de biologie, ce roman est votre Saint-graal. 

Bisous à vous mes petits bouquineurs

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Alex Scarrow

Alex Scarrow, ancien graphiste et concepteur de jeux vidéos, est  aujourd’hui un romancier britannique, auteur de plusieurs récits de science-fiction, de thrillers et d’ouvrages de littérature d’enfance et de jeunesse. Il vit avec sa femme et son fils à Norwich et est le frère de l’auteur Simon Scarrow.

Sa première série de romans pour jeunes adultes, Time Riders, explore les idées et les concepts qu’il développait déjà dans l’univers du jeu vidéo.

site officiel: http://www.alexscarrow.com/

(Source : https://www.babelio.com/auteur/Alex-Scarrow/90933)
Publicités

Une réflexion au sujet de « ReMade, tome 1, de Alex Scarrow »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s