Accueil·Manga / Bande dessinée·Mes chroniques·Shôjo

Rouge eclipse (Tome 1), de Shiki Kawabata

Genre : Shôjo, Fantastique, Romance

Nationalité : Japonais

Date de publication : 2016

Traduction : Yuki Kakiichi

Adaptation graphique: Laura Negro

Éditeur : Éditions Akata

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149

 

 


Résumé :

Ayumi est une lycéenne parfaitement ordinaire. Et depuis peu, elle vit sur un petit nuage, car le garçon qu’elle aime lui a demandé de sortir avec lui ! Mais alors qu’elle se rend à son premier rendez-vous amoureux, et tandis qu’une lune écarlate s’affiche fièrement dans le ciel, un étrange événement se produit : sous les yeux d’Aymi, la grosse et impopulaire Zenko se suicide et … sans comprendre comment ni pourquoi, Ayumi se réveille à l’hôpital. Mais elle est devenue Zenko ! « Moche » et obèse, elle va devoir affronter une nouvelle vie, tout en cherchant à retrouver son propre corps … Hélas, tout le monde ne l’entend pas de la même oreille !


Mon avis :

Dernièrement, je ne lis que très peu de mangas. Il faut dire que la longueur de certaines séries m’ont découragé… Mais c’était sans compter sur cette petite découverte, faite durant le festival Geekorama. L’histoire m’a intrigué et comme il est très difficile pour moi de résister à un manga … vous connaissez la suite. 

L’histoire en elle-même n’a rien d’originale. De fait, ce n’est pas la première fois que l’on peut rencontrer deux personnages qui échangent de corps. Néanmoins, un petit détail fait la différence cette fois puisque la belle du lycée, Ayumi, échange son corps avec Zenko, la fille grosse et effacée. L’idée qu’Ayumi puisse se rendre compte de ce que vit au quotidien Zenko me plaisait beaucoup et je me suis lancée dans cette lecture avec impatience.

Et je n’ai pas été déçue ! Car sous cette apparente simplicité et ce « déjà-vu », l’auteur parvient à glisser quelques petites subtilités bien maîtrisées. Quand je repense à ce manga je pense immédiatement à ce proverbe : « Méfiez-vous des apparences ». Et c’est là qu’est tout le génie de ce manga. Quelques petites entorses aux stéréotypes même si dans l’ensemble, les grandes caractéristiques du shôjo traditionnel sont présentes. Un petit mélange savamment dosé qui rend la romance plus digeste, j’approuve !

Mais, les personnages dans tout ça ? Ils m’ont tous charmé, à leur façon. Ayumi n’est pas sans me rappeler Tohru Honda (Fruits Basket), une jeune fille douce et positive, quelque peu naïve. Kaga, l’ami d’Ayumi, est mon petit chouchou, c’est indéniable. J’aime ses maladresses vis à vis de celle qu’il aime en secret et son sens de l’observation. Akatsuki, le beau ténébreux, un brin mystérieux, est un personnage plus subtil qu’il n’y paraît et j’ai hâte d’en apprendre plus sur lui. D’ailleurs, ce duo Kaga/Akatsuki fait étrangement écho à celui de Kyo/ Yuki (Fruits Basket une fois de plus !). Mais le personnage qui m’intrigue le plus et qui est sans aucun doute le plus intéressant est Zenko. Je ne m’attendais pas à ça à dire vrai et je dois bien avouer que cette version là me plaît énormément.

En plus de ces personnages et de cette intrigue divertissante, le tout est joliment illustré par le coup de crayon de Shiki Kawabata. Et, cerise sur le gâteau, cette série est en trois tomes ! La seule petite ombre au tableau et que l’on connaît déjà la fin, ou plutôt qu’on la pressent fortement (ou alors l’auteur va réussir à m’étonner ?).

En tout cas, il me tarde de découvrir la suite de cette histoire fanta-romanesque aux personnages à la fois sombres et lumineux. Sans oublier ce petit souffle de nostalgie qui m’invite à tourner les prochaines pages du second tomes …

Bises à vous mes petits bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Kawabata Shiki est un scénariste et dessinateur japonais. Il est l’auteur de The Shaft of Light  in the Blue (2014) et Hakoniwa no Soleil (2016).

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s