Accueil·Manga / Bande dessinée·Mes chroniques·Romance·Shonen

Love & lies (Tome 2), de Tsumugi Musawo

Genre : Shonen, Romance, Lycée

Nationalité : Japonais

Date de publication : 2014

Traduction : Djamel Rabahi

Adaptation graphique : Martin Berberian (B.L.A.C.K Studio)

Éditeur : Éditions Pika

Note :  icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149icones_01149

 

 

 

 


Résumé :

Bienvenue dans une société où tomber amoureux est interdit.

Yukari Nejima est amoureux de Takasaki et celle-ci l’aime en retour. Mais c’est Ririna Sanada qui a été désignée pour être la partenaire de Yukari dans la vie. Yûsuke Nisaka, l’ami de Yukari, mène pour l’instant une existence solitaire. Mais les sentiments amoureux qui jusque-là ne faisaient que se croiser vont enfin s’enflammer.


Mon avis :

Le doute, aussi infime soit-il, n’a plus aucune raison d’être. Avec ses couleurs acidulés, l’originalité de son intrigue et le charme de ses personnages, une fois de plus ce manga m’a séduite et m’a fait passer un délicieux moment !

De fait, le jeux de l’amour entre ses personnages, avec ses règles aussi complexes que dangereuses, n’a en rien perdu de son attrait. C’est même tout le contraire. N’est-il pas délicieux de voir ces quatre jeunes gens découvrir les affres de l’amour, sous couvert de mensonges et d’illusions ? D’autant plus quand certaines relations cachent un secret que l’on pense connaître sans en avoir la certitude. Nul besoin d’une intrigue emberlificotée et rythmée pour tromper l’ennui. Ici, ce sont les sentiments qui mènent la danse, accompagnée des non-dits dans cette tranche de vie. Et je dois bien avouer que c’est ce que je préfère.

Enfin, il ne faut pas oublier les personnages. Là encore, mes préférences se confirment. Yûsuke et Ririna sont mes chouchous, à n’en point douter. L’un par sa fausse désinvolture et le secret qu’il tente de révéler. Je le trouve vraiment touchant. L’autre parce qu’elle incarne l’innocence et que sa naïveté sans failles face à l’amour mélangé à son franc parlé donne un cocktail incongru mais intéressant. Yukari est un personnage que j’affectionne presque tout autant et que j’ai aimé retrouver dans ce second tome. Un garçon gentil, un peu nigaud mais terriblement dévoué aux autres. La seule que je ne parviens toujours pas à cerner est Takasaki. De ce quatuor, elle est celle que j’apprécie le moins sans pour autant la détester. J’ai un mauvais pressentiment en ce qui la concerne et peut-être que les prochains tomes confirmeront ce doute. Le mystère reste entier.

Et c’est justement cette petite part d’ombre que j’aime sans doute le plus. Jusqu’à maintenant, le récit se déroule sur une note de légèreté mêlée d’humour  mais on pressent que quelque chose se prépare, qu’une chose, quelque qu’elle soit, menace de tout chambouler. La tension monte petit à petit, à travers les paroles de nos héros et ça, j’adore ! Du coup, il me tarde toujours autant de lire la suite pour démêler le vrai du faux et voir clairement dans le jeu de chacun.

Cette série est aussi distrayante qu’addictive et il serait dommage de s’en priver. L’Amour n’est pas cette montagne de guimauve et de câlins que l’on rencontre parfois. Non, Love & lies nous le montre sous son vrai visage, un sentiment puissant qui peut être pour celui qui le côtoie soit enchanteur ou bien dévastateur. Mais n’est ce pas ce qui fait tout son charme ? 

 

Bises à vous mes petits bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 


L’auteur :

Tsumugi Musawo est un auteur, scénariste et dessinateur japonais

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s