Accueil·Manga / Bande dessinée·Mes chroniques·Romance·Yaoi

Coyote (tome1), de Ranmaru Zariya

Genre : Yaoi

Nationalité : Japonais

Date de publication : 2018

Traduction : Laurie Asin

Éditeur : Boy’s love

Noteicones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149 icones_01149

Public averti

 

 

 

 


Résumé :

Coyote, alias Lili, est un loup-garou : c’est un secret qu’il cache soigneusement à tout le monde, y compris à Marlène, un beau pianiste de bar qui lui fait du charme. De peur que Marlène ne découvre la vérité sur lui, Coyote préfère prendre ses distances ; mais lors de sa toute première période de rut, Marlène le surprend par hasard avec les crocs et les griffes sortis, et le secret de Coyote se retrouve éventé… Pourtant, Marlène n’a pas l’air d’avoir peur de lui : il propose même à Coyote d’être son partenaire le temps que son état se calme, mais entre les meurtres récents dans la ville et les tensions qui grimpent entre les loups-garous et les humains, il serait dangereux pour Coyote d’entamer une relation avec quelqu’un comme Marlène… D’autant que celui-ci a ses propres secrets à cacher.


Mon avis :

Des histoires avec des loup-garous, vampire et compagnie ce n’est pas ce qui manque depuis le célèbre série avec les vampires qui brillent au soleil (vous aurez deviné de quoi je parle). Peut-être un peu trop à mon goût et c’est pour cette raison que j’étais au régime sec vis-à-vis de ces histoires. Pourtant, quand j’ai lu le résumé de Coyote, j’ai été intriguée non sans garder une pointe de réticence. Finalement, la beauté du dessin m’a fait céder à la tentation car on sait tous que « le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d »y céder » (Oscar Wilde). Et pour le coup, je ne regrette absolument pas mon choix !

En effet, ce manga m’a totalement conquise. Que se soit à travers les dessins (quel plaisir de retrouver le coup de crayon expert de Ranmaru Zariya !) ou bien l’intrigue. Sans parler de cette ambiance victorienne si envoûtante et séduisante. Il n’y a pas une seule fausse note. Pas de temps mort ou de longueurs, l’histoire suit paisiblement son cours et nous séduit page après page. Nul besoin de scènes de combat à outrance ou de retournements de situation à tout va lorsque l’on maîtrise la psychologie de ces personnages. De fait, les deux amants sont tous les deux à la fois attachants et mystérieux. Pour une fois, je n’ai pas de préférence (chose extrêmement rare !). On ne peut s’empêcher de vouloir en savoir plus sur eux, découvrir leur passé et dénouer leur secret. Même chose pour les personnages secondaires. Il me tarde d’en apprendre un peu plus sur eux d’ailleurs.

Et la romance dans tout ça ? Elle est tout simplement comme je les aime : authentique, sans fioritures mais surtout pas mièvre. Bien au contraire elle est intense, autant par les scènes érotiques que par le fait que l’amour entre les deux hommes est « interdit ». Je n’ai pas pu m’empêcher de penser que j’étais en train de lire une version moderne de Roméo et Juliette. Sauf que cette fois, il ne s’agit pas uniquement d’une romance mais aussi d’un thriller.

Le suspens est présent et habillement amenée par la mangaka  en particulier à la fin de ce premier tome puisque lorsque les mots « à suivre » apparaissent on n’a qu’une hâte : dévorer la suite ! Tout un tas de questions sont posées dans ce tome et je trépigne d’impatience à l’idée de démêler les nœuds du passé de nos protagonistes. Mais surtout, comment leur amour va t-il évoluer alors que tout les oppose ?  Quels choix vont-ils faire ? Et pour ça, il n’y a qu’un seul moyen de le savoir.

Il n’y a rien de mieux que de se laisser prendre entre les griffes d’un bon manga et de se délecter de ce qu’il a à nous offrir. Et le pire dans tous ça, c’est qu’on en redemande, et le plus vite serait le mieux. 

Bises à vous mes petits bouquineurs !
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La mangaka :

La carrière de Ranmaru Zariya débute en 2014 avec la publication de plusieurs histoires courtes pour le nouveau label érotiques des éditions Libre Shuppan : X-BL.
En 2015, plusieurs de ses courts récits sont rassemblés dans le recueil Pet Keiyaku. Cette première publication est suivie par la sortie remarquée de Nemuni Otoko to Koi Otoko, élu meilleur manga érotique et nommé parmi les meilleurs mangas BL édités en 2015 aux CHIL CHIL BL AWARDS 2016.
L’année suivante, Ranmaru Zariya sort deux nouveaux mangas, VOID et Coyote, dont le succès ne se fait pas attendre.

(Source : https://www.manga-news.com/index.php/auteur/ZARIA-Ranmaru/ZARIYA-Ranmaru)
Publicités

2 réflexions au sujet de « Coyote (tome1), de Ranmaru Zariya »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s