Accueil·Contemporain·Jeunesse·Mes chroniques

Chère Fubuki Katana, de Annelise Heurtier

« La solitude était une armure, dont il pouvait être agréable de s’alléger, parfois. »

 

Genre : Contemporain, Jeunesse
 Nationalité : France
 Date de publication : Août 2019
 Éditeur : Casterman

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Au lycée ou même chez soi, quand on vit au Japon on n’étale pas ses problèmes. Pourtant, Emi aurait beaucoup à dire : le harcèlement qu’elle subit, sa passion pour les mangas, et surtout la culpabilité qu’elle essaie d’enfouir depuis plusieurs mois … Emi ne se confie jamais. Jusqu’à ce qu’une rencontre l’incite à tout raconter.

Mais peut-on se fier à n’importe qui, dans une société où les apparences priment souvent sur le vérité ?

 


Mon avis :

Ce n’est pas la première fois que j’ai le plaisir de m’évader dans un autre pays grâce à la douce plume d’Annelise Heurtier. Cette fois-ci, c’est au coeur du pays du soleil levant que l’auteure nous entraîne et, sans trop en dévoiler pour le moment, je peux vous dire que le voyage fut fort agréable. Vous souhaitez en savoir plus ? Alors la suite de cette chronique devrait vous intéresser. Prêt(e) pour le décollage ? 

Pour notre première escale, que diriez-vous de nous pencher sur l’intrigue ? L’histoire s’épanouie comme une fleur, avec délicatesse, un peu lentement mais cela n’est en rien déplaisant. Annelise Heurtier prend le temps d’installer son lecteur dans l’ambiance japonaise, à la fois zen et poétique. Mais cette quiétude pâlit face au petit frisson de suspens que sème cette mystérieuse Fubuki Katana. Et c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce récit, l’envie de découvrir la vérité derrière ce voile obscur. D’autant plus que l’auteure l’amène de façon subtile, comme une fausse note qui viendrait se glisser au milieu d’une douce mélodie.

Une mélodie orchestrée par une héroïne à laquelle je me suis beaucoup identifiée. Emi est une jeune fille fan de mangas, rejetée et persécutée par ses camarades de classe. La solitude est son armure, celle qui la protège du monde extérieur mais cette armure se fissure lors de sa rencontre avec Hana. Emportée par cette nouvelle amitié, la jeune femme va peu à peu se libérer et évoluer au côté de sa nouvelle amie. Des secrets se révèlent et allègent le coeur de la lycéenne mais les mensonges et les faux-semblants ne sont jamais très loin.

En plus du charme de ses personnages et de son intrigue, Annelise Heurtier ne manque pas de dévoiler certaines faces un peu sombres du Japon.  Des sujets tels que le harcèlement (Ijime), le retrait social (hikikomori) et bien d’autres encore sont ainsi évoqués et c’est sans doute ce que j’ai le plus apprécié dans ma lecture. L’auteure ouvre une fenêtre vers une culture inconnue, en évoque sa beauté sans pour autant dissimuler ses « travers ». C’est ce qui rend à mon sens son récit si vivant, si parlant. Et cette fin. L’émotion était au rendez-vous à n’en point douter mais ça, vous le découvrirez par vous-même.

Chers passagers-lecteurs, il n’y a pas plus beau voyage que celui de l’imaginaire, quand les mots d’un auteur vous transporte dans de lointains pays et vous laisse dans le coeur un souvenir impérissable. Oubliez vos billets d’avion et plongez au coeur du Japon grâce à la douce plume d’Annelise Heurtier.

Tous droits réservés. Reproduction interdite.
Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 


L’autrice :

Résultat de recherche d'images pour "annelise heurtier"

Annelise Heurtier est née en 1979 dans la région lyonnaise. Elle écrit pour des publics variés, des premières lectures jusqu’aux romans pour adolescents. Souvent inspirés de faits réels, ses textes sont autant de prétextes au voyage et à la découverte de cultures, de parcours de vies singuliers.

Une réflexion au sujet de « Chère Fubuki Katana, de Annelise Heurtier »

  1. Ca m’a l’air d’être un roman très sympa pour ado fan du Japon 🙂
    Merci pour cette jolie découverte, je pense que ça m’aurait complètement plu à 15 ans – et peut-être même maintenant, 20 ans plus tard 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s