Accueil·Fantastique·Mes chroniques·Romance

Le Masque du silence, Livre I, de Charlène Gros-Piron

« Je n’ai jamais eu de chance dans ma vie. Enfin, ça reste mon point de vue, même si je le considère encore comme le meilleur »

Couverture de Le Masque du Silence, Tome 1

 Genre : Romance, Fantastique
 Nationalité : France
 Date de publication : 2012
 ÉditeurValentina

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149 icones_01149

 

 

 

 

 


Résumé :

La famille Esperanza est une famille particulière, elle est issue d’une lignée maudite depuis 200 ans par Napoléon. Une génération sur deux est choisie pour recevoir le pouvoir.
C’est ainsi qu’Hélène, suite au décès de sa grand-mère, devient la détentrice du pouvoir. Elle qui n’a jamais désiré l’être, elle fera tout pour cacher ses dons à sa famille, grâce à l’aide de Fa, son chat garde-du-corps doté de parole qui est aussi son meilleur ami.

Mais lorsque des mèches blanches, signe qu’elle possède la magie, apparaissent dans ses cheveux, la colère éclate et Cybèle, la cousine d’Hélène devient sa pire ennemie.

Prisonnière d’un masque blanc la rendant totalement muette, Hélène découvre qu’elle est l’héritière du trône de la reine, à la tête de la société des enchanteurs. Seul le Prince Charmant pourra la libérer de ce masque… autant dire qu’Hélène n’est pas particulièrement ravie à cette idée.


Mon avis :

On peut dire que ce livre, je l’ai cherché ! Je voulais vraiment le trouver au format papier car j’ai encore un peu de mal avec les e-books (mais je me soigne, ne vous en faites pas pour moi). Après de longues recherches, et beaucoup de désespoir allant presque jusqu’à la résignation, je suis finalement parvenue, par le plus grand des miracles, à le dénicher ! Et en plus dédicacé ! (Certes, pas à mon nom, mais on s’en balance les cacahuètes non ?). Bref, après ce petit instant d’égarement vous contant mon exploit, car pour moi s’en est un, je vais vous dire ce que j’en ai pensé.

C’est simple, j’ai aimé ! Déjà, l’histoire du masque m’intéressait beaucoup et je me demandais bien comment l’auteure allait parvenir à faire parler une muette et je dois avouer que la petite combine ne m’a pas déplu, je l’ai même trouvé astucieuse et originale. Le problème du mutisme résolu, passons au reste. L’intrigue générale m’a tenu en haleine tout du long. On se demande sans cesse qui est ce fameux Agneaux-Loup destiné à Hélène mais aussi ce que prépare Cybèle, la cousine garce à tendance meurtrière. Sur ce point donc, on ne s’ennuie pas, et c’est une bonne chose ! C’est un roman qui se lit rapidement, malgré les 400 pages, grâce à la plume fluide et agréable de l’auteure.

Ensuite, concernant les personnages, j’ai apprécié celui d’Hélène (et c’est pas plus mal vu que c’est comme même l’héroïne). Beaucoup d’humour, une grande dose de sarcasmes et l’amitié qu’elle partage avec Fasolasi est touchante. Toutefois, j’avoue que parfois, son fatalisme était un peu trop répétitif à mon goût mais heureusement, cela se fait moins ressentir vers la fin du livre. Un bon point, ce qui montre aussi qu’Hélène évolue lentement mais sûrement. Fasolasi, lui, c’est mon chouchou. Et non, ce n’est pas seulement parce que c’est un chat…bon, ok, c’est en grande partie parce que c’est un chat. Certains autres personnages m’intrigue beaucoup, notamment le Prince Arthur qui semble cacher quelque chose, mais quoi ? Par contre, je n’adhère pas à Célestino. Ceux ou celles qui me suivent auront peut-être une petite idée du pourquoi, mais pour les petits nouveaux, je vous le donne dans le mille : trop parfait. C’est l’un des petits points noirs du roman, l’histoire d’amour trop parfaite à mon goût et un peu trop prévisible (mais ce n’est que mon avis !). Mais comme l’histoire ne tourne pas essentiellement autour de ça, je ne la rejette pas complètement, d’autant qu’elle risque fortement d’être bouleversée, un petit triangle amoureux à l’horizon ? (Mouahaha j’ai hâte !).

En tout cas, ce qui m’a le plus plu dans ce roman est le fait que l’héroïne s’adresse directement à nous, on participe en quelque sorte à l’histoire et c’est selon moi un point intéressant. D’ailleurs, à certains moments, j’ai eu l’impression de m’entendre parler ou plutôt que j’aurai pu dire la même chose, du coup je me suis sentie plus proche de l’héroïne. J’ai aussi aimé les petites allusions, notamment à un sorcier à lunettes que vous connaissez tous (Si tel n’est pas le cas, malheur !). Par contre, autre petit point négatif mais qui là n’a rien à voir avec l’auteur mais que je mets plus sur le compte de l’éditeur, ce sont les fautes que j’ai pu repérer et qui m’ont un peu gêné dans ma lecture (faute à ma formation d’édition ! Et attention, je ne suis pas infaillible non plus, loin de là !)

Néanmoins, Charlène Gros-Piron s’ajoute à la liste des auteurs français que je veux suivre, et, bien évidemment, je ne vais pas manquer de lire la suite du Masque du silence, car le premier tome s’arrête à un moment crucial qui forcément donne envie de lire la suite (si c’est pas rusé ça !). Aurais-je la chance de réitérer mon exploit ou devrais-je me résoudre à acheter la version numérique ? Vous découvrirez la réponse au prochain épisode !

Et pour ne gâcher en rien votre future lecture, car j’espère vous avoir donné envie de vous lancer dans cette aventure, je vais maintenant délaisser mon clavier et vous souhaiter….

Bonne lecture à tous !


L’auteur :

Charlène Gros-Piron est un jeune auteur, née en 1993.
Elle a publié Les Originels (Publibook, 2010) et Le Masque du Silence, tome 1 et 2 (Les Éditions Valentina, 2013).

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le Masque du silence, Livre I, de Charlène Gros-Piron »

  1. A première vue, le résumé ne m’emballe pas tellement bien que ce chat garde du corps qui en plus parle m’intrigue énormément, tout comme le fait que l’héroïne soit muette – je me demande tout comme toi quel technique a trouvé l’auteur ! Ta chronique en tout cas me donne bien envie de lire ce roman, même si savoir que la romance est prévisible me repousse un peu… Pourquoi les romances sont aussi souvent prévisibles ? :c
    Bref, en gros, je vais me laisser tenter je pense ! Merci pour la découverte. ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s