Accueil·Dystopie·Mes chroniques·Science-fiction

7 secondes, de Tom Easton

« Mila n’a que 7 secondes d’avance

7 secondes pour se battre

7 pour sauver sa vie »

 

Couverture 7 secondes

 Genre : Science-fiction, Dystopie
 Nationalité : Angleterre
 Traduction : Emilie Gourdet
 Date de publication : 2015
 ÉditeurLumen

Noteicones_01149 icones_01149  icones_01149

 

 

 

 

 

 

 


Résumé :

Après un éprouvant voyage à travers un continent ravagé par la guerre civile, Mila a atteint son but : les Îles. Elles espère se construire une nouvelle vie dans ce havre de paix, dont les habitants vivent tous avec une puce téléphonique à l’intérieur de la tête. Personne ne manque de rien, au point qu’on ne travaille que si on le souhaite. Mais pendant qu’on implante à la jeune fille, comme à tout à chacun, un téléphone personnel, on découvre un élément étranger à l’intérieur de son crâne…un appareil qui ressemble étrangement à une bombe !

Mila n’a pas le choix, elle doit fuir. Elle se retrouve pourchassée par tous les Agents du pays – à commencer par Adam, l’homme assigné depuis le début à sa surveillance, qui, grâce à la puce en question, peut voir par ses yeux et suivre ses moindres faits et gestes. Il ne se prive pas d’essayer de la raisonner. Mais Mila est bien décidée à exploiter son seul avantage : un décalage de sept secondes dans la retransmission. Sept toutes petites secondes d’avance sur ses poursuivants, et sept seulement, pour tenter d’échapper à l’implacable traque et de découvrir ce que fait cet objet étrange dans son cerveau. Qui l’a mis là ? Et pourquoi ?

Une impitoyable course contre la montre commence, qui pousse peu à peu Mila dans ses retranchements. Contrainte de faire preuve d’une inventivité permanente, elle doit exploiter toutes les failles du système et rivaliser de sang-froid, de réactivité et de ruse pour survivre. Tout cela alors que l’ennemi  murmure à son oreille !


Mon avis :

Le verdict est sans appel : j’ai aimé, mais sans plus. Cette lecture a été agréable pour moi mais je crois bien que le surplus d’action a eu raison de moi. Il m’a été impossible de lire d’une traite malgré le fait que l’intrigue soit très prenante. J’avais besoin de faire des pauses pour digérer un peu ce qui venait de se passer car il n’y a pas une minute de répit. En même temps, c’est normal puisqu’il s’agit d’une traque et que Mila ne dispose que de 7 secondes d’avance sur ses ennemis. Mais tout de même, j’aurais aimé qu’il y ait un peu plus d’analepses pour nous permettre de souffler un peu plus. Et peut-être aussi pour comprendre un peu mieux certains éléments. Néanmoins, mise à part ce trop plein d’adrénaline, l’univers futuriste sous fond de politique est intéressant, même si c’est quelque peu déjà vu.

Du côté des personnages, je n’ai pas été franchement convaincue. Mila est ni désagréable, ni vraiment attachante et c’est sans doute dû au fait qu’elle est perpétuellement dans l’action. On en apprend peu sur elle et le peu qu’on en sait ne m’a pas véritablement atteint. Toutefois, j’ai admiré sa force et sa détermination. Pour ce qui est de Adam, je ne sais pas trop quoi en penser. Je n’en garde pas un souvenir intarissable. D’ailleurs, la relation qui l’unit à Mila m’a littéralement laissée de marbre et je la trouve un peu cousue de fil blanc. Mais, là encore, ce n’est que mon avis. Dans l’ensemble, aucun personnage ne m’a marqué, et je me rends compte que j’ai été plus spectatrice que lectrice dans le sens où, d’habitude, j’ai la sensation de pénétrer dans l’histoire et de la vivre pleinement alors que là, je n’éprouve aucun sentiment particulier.

Par ailleurs, en ce qui concerne la fin, j’ai regretté après coup d’avoir lu l’épilogue. Allez savoir pourquoi, j’aurais préféré rester sur ma fin et m’imaginer ce qu’allait devenir l’héroïne. Là, il n’y a pas de place au doute et je me suis un peu dit : Tout ça pour ça ? Malgré ces quelques reproches, 7 secondes reste un bon roman, bien écrit avec des scènes très réalistes et qui se lit relativement facilement.

Maintenant, je vous laisse seuls juges de cet ouvrage et vous souhaite à tous une bonne lecture !


L’auteur :

Afficher l'image d'origine

Tom Easton a commencé sa carrière il y a neuf ans, et publié plus d’une quinzaine d’ouvrages dans des genres divers. Il a une prédilection pour le fantastique, le thriller et les comédies pour adolescents. Installé dans le Surrey avec sa femme et ses trois enfants, il a eu la joie cette année d’être nominé pour le plus ancien et le plus prestigieux prix jeunesse anglais, la Carnegie Medal, pour Boys Don’t Knit.

Publicités

Une réflexion au sujet de « 7 secondes, de Tom Easton »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s